Marchés:
Chargement en cours…

MERCREDI 28 OCT

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

Les tests rapides peuvent-ils sauver les compagnies aériennes? Lufthansa et United Airlines y croient

Logo Business AM
Business

25/09/2020 | Anthony Planus | 4 min de lecture

Le Covid-19 test center de Zaventem. Crédit : Brussels Airport

Lufthansa va lancer dès le mois d’octobre un projet pilote afin de voir si des tests rapides de dépistage du coronavirus juste avant le décollage peuvent aider à relancer les vols intercontinentaux. Aux États-Unis, United Airlines va initier un projet similaire sur ses liaisons San Francisco – Hawaï.

L’idée de Lufthansa est simple: si le test est négatif, le passager ne doit plus être soumis aux éventuelles interdictions de voyage du lieu d’origine ou de destination. Des accords bilatéraux seront donc nécessaires à la mise en place d’un tel système.

Le groupe allemand est en pourparlers avec des fournisseurs aux États-Unis et devrait recevoir ses premiers tests dans les semaines à venir.

Quarantaine et tourisme

De son côté, la compagnie américaine United Airlines compte proposer à certains de ses passagers, à partir du 15 octobre, des tests Covid-19 à effectuer à l’aéroport ou à son domicile. Le projet pilote ne concernera, dans un premier temps du moins, que les voyageurs qui quitteront San Francisco pour se rendre dans l’archipel de Hawaï.

Pourquoi cette destination? Parce que le 50e État américain impose actuellement une quarantaine de deux semaines à toutes les personnes qui arrivent sur son territoire. Une mesure difficilement conciliable avec le tourisme et que la compagnie espère pouvoir éviter à ses passagers si ces derniers présentent un test négatif.

Pour mener à bien son projet pilote, United s’est associée à deux entreprises: Color pour le kit à domicile (1 à 2 jours pour obtenir les résultats du laboratoire) et GoHealth Urgent Care pour le testing à l’aéroport (en utilisant les tests rapides Abbott ID NOW qui nécessitent seulement 15 minutes).

Fiable?

L’Association internationale du transport aérien (IATA) s’est prononcée en faveur de pareils tests car ils permettraient d’éviter les mesures de quarantaine qui, selon elle, constituent une entrave majeure à la reprise du secteur.

Toutefois, si ces projets constituent une lueur d’espoir et une piste de sortie de crise pour le secteur aérien, il n’en demeure pas moins que les tests de dépistage actuels ne sont pas infaillibles, notamment en ce qui concerne les personnes asymptomatiques. Une étude minutieuse et indépendante des résultats de ces expérimentations sera donc nécessaire pour déterminer leur faisabilité à plus grande échelle.

Source: Tech Crunch


Pour aller plus loin...


Corona Virus Update

  • Monde
  • Nombre
    d'infections
    43.478.447
  • Nombre
    de décès
    1.159.319
  • Belgique
  • Nombre
    d'infections
    321.031
  • Nombre
    de décès
    10.810
Biden vs Trump
ÉLECTIONS AMÉRICAINES
Suivez le live ici chaque jour
Logo Business AM

Business AM | Stocks