‘La correction encaissée par le Bitcoin la semaine dernière n’est qu’un avant-goût’

(Nik Oiko – Isopix)

De nombreuses cryptomonnaies ont vu une part importante de leur valeur partir en fumée la semaine dernière. Le Bitcoin peine actuellement à repasser au-dessus de la barre des 40.000 dollars. Selon plusieurs experts, le prix des cryptos pourrait encore baisser dans un avenir proche.

Les investisseurs en cryptomonnaies ont dû faire face à de nombreuses mauvaises nouvelles ces dernières semaines, de l’annonce que Tesla n’acceptait plus le Bitcoin comme moyen de paiement à la banque centrale de Chine qui a réaffirmé ne pas considérer les cryptos comme des monnaies officielles. De nombreuses cryptomonnaies ont perdu beaucoup de leur valeur ces derniers temps. Les corrections de la semaine dernière en particulier ont fait très mal aux portefeuilles des crypto-investisseurs. Des baisses allant jusqu’à 30% n’ont pas été rares.

Avant-goût

Les chiffres de Coin Metrics montrent que le marché des cryptomonnaies a été en baisse pendant 14 jours au mois de mai. Depuis le début de l’année, 39 jours ont été marqués par des variations quotidiennes de 5% ou plus, dans un sens ou dans l’autre, sur la base des cours de clôture du Bitcoin. Sur l’ensemble de 2020, il y avait eu 42 jours de ce type.

Au moment d’écrire ces lignes, il faut débourser 39.000 dollars pour acquérir un Bitcoin. C’est 39% de moins que lors du pic du 14 avril. À l’époque, la plus grande cryptomonnaie valait 64.000 dollars. Selon Peter Berezin, responsable de la stratégie mondiale chez BCA Research, il y a très peu de chances pour que le Bitcoin égale à nouveau ce record à court terme. ‘La raclée que la cryptomonnaie a reçue au cours des deux dernières semaines n’est qu’un avant-goût de ce qui est à venir’, a déclaré le stratège à la CNBC dans un commentaire.

Entre autres choses, Peter Berezin met en garde contre les régularisations imminentes qui se profilent dans d’autres pays. Il s’attend également à ce qu’une nouvelle baisse des cryptos ait un impact à la baisse sur certaines valeurs technologiques. En effet, plusieurs entreprises tech ont été exposées à l’évolution des cours de certaines cryptomonnaies. Tesla, par exemple, a acheté pour 1,5 milliard de dollars de Bitcoins au début de l’année.

Cap de 42.000 dollars

Les analystes de JP Morgan sont eux aussi convaincus que le pire n’est pas encore derrière nous. Ils affirment que le Bitcoin est dans un marché baissier depuis que la monnaie numérique a battu un nouveau record en avril dernier. ‘Malgré le fait que le Bitcoin flirte actuellement avec la barre des 40.000 dollars, il est trop tôt pour dire que la tendance à la baisse est terminée’, a déclaré Nikolaos Panigirtzoglou, managing director chez JP Morgan.

Selon Carter Worth, technicien de marché en chef auprès du cabinet de recherche indépendant Cornerstone Macro, les acheteurs attendent que la barre des 42.000 dollars soit atteinte pour se débarrasser à nouveau de leurs Bitcoins. ‘Les investisseurs qui ont acheté des cryptomonnaies pendant la correction vendront leurs pièces dès que les prix augmenteront trop rapidement’, a affirmé Carter Worth.

Pour aller plus loin:

Lire plus
Marchés