Krach des cryptomonnaies: 5 leçons que les investisseurs doivent tirer de ce mercredi noir

Les cours de presque toutes les cryptomonnaies étaient en chute libre mercredi. Quelles leçons peut-on tirer de ce mercredi noir ?

1/ Toutes les cryptomonnaies ont baissé en même temps

Le krach des cryptomonnaies montre clairement à quel point les prix des cryptomonnaies sont liés. Le leader du marché, le Bitcoin, a amorcé la baisse et a entraîné dans sa chute l’Ethereum et le Dogecoin, entre autres. Mercredi après-midi, presque toutes les cryptomonnaies ont été cotées avec des pertes de prix à deux chiffres.

Les investisseurs n’ont pas fait de différence entre les cryptomonnaies. Cela signifie que la diversification – répartir vos investissements en crypto entre Bitcoin, Ethereum et Dogecoin, par exemple – n’a pas porté ses fruits, car toutes les pièces ont plongé à peu près au même rythme.

2/ Aux heures de pointe, même les plus grandes plateformes tombent en panne

Ce qui a effrayé les investisseurs en crypto dans le monde entier, c’est que les principales plateformes d’échange ont été complètement hors ligne (Bitflyer) ou ont connu des retards importants dans le traitement des ordres (Coinbase).

Une sortie rapide du marché des cryptomonnaies était donc tout simplement impossible pour des milliers d’investisseurs. C’est un argument pour répartir vos investissements en crypto sur plusieurs plateformes si vous avez de grosses sommes d’argent, en vue éviter un blocage complet.

3/ Il n’y a pas de régulateur capable de calmer les choses

On enfonce une porte ouverte, car cela fait partie de la philosophie sous-jacente du monde des cryptomonnaies, mais le krach de ce mercredi a montré une fois de plus qu’il n’existe aucun chien de garde boursier ou autre disjoncteur capable de calmer les esprits en cas de panique générale.

4/ Au pays de la crypto, Elon Musk est roi

Il y a toutefois une personne qui semble capable de remplir le rôle précité: Elon Musk, patron de Tesla et de SpaceX. Qu’on l’aime ou qu’on le déteste, c’est un homme qui peut influencer les prix des cryptomonnaies avec un simple tweet. Après ses tweets de soutien au bitcoin, la remontée du cours s’est accélérée.

Selon ses détracteurs, il s’agit d’une pure manipulation du marché, car si la valeur du bitcoin augmente, la valeur de son entreprise Tesla, qui a beaucoup investi dans la cryptomonnaie, augmente également.

5/ Seuls les derniers investisseurs en bitcoins sont perdants

Le bitcoin valait environ 8.000 dollars il y a un an et environ 30.000 dollars au début de l’année. Après cela, la cryptomonnaie a continué à grimper pour atteindre son prix le plus élevé jamais atteint, 63.000 dollars, à la mi-avril.

Les baisses de prix du mercredi noir sont donc particulièrement dramatiques pour les investisseurs qui ne sont entrés dans l’univers des crypto des derniers mois. Au cours de la journée, le prix du bitcoin est brièvement passé sous la barre des 30.000 dollars, pour remonter autour de 39.000 dollars vers 21 heures.

Ceux qui ont acheté au pic de la mi-avril et vendu au plus bas ce mercredi ont perdu plus de la moitié de leur investissement. Mais pour ceux qui transportent leurs bitcoins depuis un certain temps, le tableau est complètement différent. À un prix de 40.000 dollars, le bitcoin affiche toujours une belle progression de 33% par rapport au début de l’année. Ce chiffre représente également une multiplication impressionnante par cinq par rapport à l’année précédente.

Sur le même sujet:

Plus
My following

Analyse boursière: Kempen à l'achat pour Galapagos

07/12/2021 08:14

(ABM FN) L'action Galapagos mérite à nouveau d'être achetée. C'est l'avis de l'analyste Alex Cogut de la banque d'investissement Kempen.

Cogut souligne que la valorisation boursière de l'action est 2 milliards d'euros en dessous des liquidités de l'entreprise. "Et à l'instar du reste du secteur de la biotechnologie, je pense que l'action a atteint son point bas", a déclaré l'analyste à ABM Financial News.

Lire plus...
Marchés
Lire plus...
Marchés
My following
Marchés
BEL20