Les marchés:
Markten inladen...

LUNDI 10 AOûT

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

La Belgique interdit l’entrée sur le territoire aux ressortissants non-européens

Logo Business AM
Politique

06/07/2020 | Kathy De Schrijver | 3 min de lecture

La frontière entre la Belgique et les Pays-Bas était totalement fermée pendant le confinement. (EPA-EFE/REMKO DE WAAL)

Le 30 juin, le Conseil européen a établi une liste de 14 pays (15 si on compte la Chine) qui semblent ‘sûrs’. Leurs ressortissants seraient alors les bienvenus en Europe. Le gouvernement belge s’est penché sur cette liste. Résultat : la Belgique ne leur ouvrira pas ses frontières.

Seuls les habitants de 27 pays de l’Union européenne et des 4 cités-États du continent (Andorre, Saint-Marin, Monaco et le Vatican) pourront se rendre en Belgique sans aucune contrainte. Les autres ne sont tout simplement pas acceptés dans notre pays. La décision a été prise ce lundi au cours d’un comité ministériel restreint.  

La liste établie par le Conseil européen n’était qu’une recommandation. Chaque membre de l’UE reste souverain sur la fermeture ou non des frontières. Pour justifier sa décision, le gouvernement belge a expliqué que 9 des 14 pays sont toujours ‘dans le rouge’. Les autorités semblent donc juger que l’épidémie n’est pas encore maitrisée dans ces régions. En outre, les 5 autres États n’acceptent pas les voyageurs belges.

La Belgique garde à l’œil la situation épidémiologique dans ces 14 pays. Les restrictions pourraient être assouplies dans les prochaines semaines, si les risques de contamination ont diminué et que la décision est réciproque.

Selon le journal Le Soir, une conférence interministérielle de la Santé sera organisée mardi pour discuter d’une possible mise en quarantaine des voyageurs revenant de régions européennes contaminées.

Source: BusinessAM


Pour aller plus loin...


Logo Business AM

Business AM | Stocks