JP Morgan laisse ses clients investir dans les crypto-monnaies, mais son PDG reste très critique : « Le bitcoin ne vaut rien »

Jamie Dimon, le PDG de JP Morgan, est cohérent dans sa communication sur les crypto-monnaies. Le grand manitou n’hésite pas à fracasser le bitcoin (BTC), entre autres, avec la régularité d’une horloge. Malgré la récente montée en puissance de la plus grande crypto-monnaie du marché, Dimon reste convaincu que la BTC ne vaut pas un clou.

Pourquoi est-ce important ?

Le bitcoin a connu une belle remontée ces dernières semaines. Au moment où nous écrivons ces lignes, le prix de la crypto-monnaie oscille autour de 50 000 dollars. Certains analystes estiment que ce n'est qu'une question de temps avant que la monnaie ne franchisse à nouveau la barre des 60 000 dollars.

En tout cas, M. Dimon n’est pas impressionné. Au plus fort de la semaine, la monnaie valait pourtant environ 57 700 dollars. Lors d’une conférence virtuelle de l’Institut de la finance internationale, M. Dimon a déclaré qu’il restait convaincu que le BTC n’avait aucune valeur.

Les clients de JP Morgan peuvent investir dans les cryptomonnaies

Il a toutefois ajouté que son opinion personnelle n’avait aucune incidence sur la direction prise par JP Morgan. Les clients fortunés de la banque peuvent investir dans diverses crypto-monnaies. « Nos clients sont matures, ils ne sont pas d’accord. C’est ce qui fait les marchés. S’ils veulent avoir accès à l’achat et à la vente de bitcoins, nous pouvons leur offrir des options légitimes », a déclaré M. Dimon.

Dimon n’est pas contre toutes les crypto-monnaies. En fait, le cadre supérieur voit un potentiel dans les stablecoins. Il s’agit de pièces qui sont liées à une certaine monnaie, comme le dollar avec le Tether. JP Morgan, par exemple, a sa propre pièce JPM.

Ce n’est pas la première fois que Dimon critique le bitcoin. Il a déjà craché sa bile à plusieurs reprises. Pas plus tard que fin septembre, il a déclaré dans une interview au Times of India qu’il restait insensible à la hausse potentielle du prix du bitcoin. Lui-même n’exclut pas que la valeur de la monnaie puisse être multipliée par dix, mais il dit s’en moquer. « Vous êtes un imbécile si vous investissez dans les crypto-monnaies », avançait-il alors.

Partisans et adversaires

M. Dimon n’est pas le seul haut dirigeant du monde financier à s’opposer aux crypto-monnaies. Warren Buffett et Charlie Munger, les dirigeants de Berkshire Hathaway, ne sont pas non plus de fervents défenseurs des pièces numériques. Buffet a par le passé comparé le BTC à de la « mort-aux-rats au carré ».

D’autres personnalités du monde financier, comme Mike Novogratz, Stanley Druckenmiller et Paul Tudor Jones, ont eux adopté la crypto-monnaie.

Plus
Dernière mise à jour:
Dernière mise à jour:
Lire plus...
Marchés
BEL20