General Motors continue sa perte de vitesse sur le marché chinois

AP Images

Le groupe américain Général Motors (GM) a vendu 3,09 millions de voitures en Chine en 2019. Une baisse de 15% par rapport à l’année précédente.

Pour la deuxième année consécutive, les ventes du constructeur américain sont à la baisse sur le marché chinois. Il y a trois ans, GM avait vendu 4,04 millions de véhicules sur le marché chinois. L’année passée, en 2018, ce chiffre avait déjà baissé à 3,65 millions.

Les ventes souffrent du ralentissement de l’économie chinoise. En outre, General Motors fait face à une concurrence féroce sur le segment moyen du marché chinois des SUV.

Différents partenariats

General Motors a un partenariat en Chine avec Saic Motor, basé à Shangai. Ce partenariat permet aux américains d’introduire Buick, Chevrolet et Cadillac sur le marché chinois. Un autre partenariat avec Guangxi Automobile Group, basé à Liuzhou, lui permet d’écouler des minivans.

Les ventes de Baojun, la marque économique de General Motors, ont chuté de 27,6% au dernier trimestre de l’année dernière. Chevrolet et Buick ont respectivement enregistré une baisse de 20,1% et 16,7%. La marque de luxe Cadillac a cependant vu ses ventes sur le marché chinois augmenter de 3,9%.

Lire aussi : Cadillac envisage de ne produire que des voitures électriques d’ici 2030

Une chute attendue

‘Nous nous attendons à ce que la période creuse se poursuive dans la nouvelle année’, a déclaré Matt Tsien, président de GM China, en commentant les chiffres.

Dans l’ensemble, le marché automobile chinois devrait se contracter de 2 % cette année. C’est la troisième année consécutive que le secteur enregistre un déclin. Parmi les raisons qui expliquent ce ralentissement, on retrouve l’affaiblissement de l’économie chinoise et le différend commercial avec les États-Unis.