Faire remarcher des personnes paralysées pourrait bientôt être une réalité grâce à un nouveau médicament prometteur

Des chercheurs américains sont parvenus à faire remarcher des souris paralysées suite à des lésions au niveau de la moelle épinière grâce à un nouveau traitement médicamenteux. Ils espèrent pouvoir tester leur thérapie sur l’Homme dès l’année prochaine.

Depuis longtemps, la médecine cherche un moyen de guérir la paralysie. Plusieurs pistes ont déjà été envisagées et sont encore à l’heure actuelle en phase de test. On peut notamment citer les traitements à base de cellules souches censées fabriquer de nouvelles cellules nerveuses, la thérapie génique qui incite l’organisme à produire certaines protéines pour favoriser la réparation nerveuse, ainsi qu’une nouvelle solution prometteuse. Des scientifiques de la Northwestern University sont en effet parvenus à mettre au point une thérapie médicamenteuse capable d’inverser la paralysie chez les souris atteintes de lésions de la colonne vertébrale. Des résultats prometteurs chez l’animal qui pourrait amener les chercheurs à réaliser des tests sur l’Homme.

« Le but de notre recherche était de développer une thérapie traduisible qui pourrait être apportée à la clinique pour empêcher les individus de devenir paralysés après un traumatisme ou une maladie majeur », a indiqué le directeur de l’étude Samuel Stupp, à l’AFP.

Favoriser la régénération nerveuse

La thérapie en question repose sur l’utilisation de nanofibres qui imitent l’architecture de la matrice extracellulaire, à savoir l’assemblage de molécules qui lie les cellules entre elles et les organise en tissus. Ces nanofibres sont composées de centaines de milliers de molécules bioactives – les peptides – qui transmettent des signaux pour favoriser la régénération nerveuse. La solution a été injectée sous la forme de gel dans le tissu entourant la moelle épinière.

Les souris ont retrouvé leur capacité à marcher quatre semaines après avoir reçu le traitement. Plus encore, les chercheurs ont observé des améliorations spectaculaires au niveau de la moelle épinière. La myéline, la couche isolante d’axones utile à la transmission des signaux électriques, s’est reformée, de même que des vaisseaux sanguins et des neurones moteurs.

« Médicament supramoléculaire »

Les chercheurs à l’origine de la thérapie sont évidemment très enthousiastes au vu des résultats. Ils estiment que leur gel est le premier du genre et qu’il pourrait inaugurer une nouvelle génération de médicaments appelés « supramoléculaires » puisque la thérapie repose sur un assemble de plusieurs molécules.

Ils espèrent avoir très rapidement l’autorisation de la Food and Drug Administration (FDA) pour démarrer les tests sur l’Homme et ainsi prouver que leur solution révolutionnaire est efficace pour guérir la paralysie liée à des lésions de la moelle épinière.

Plus
My following

ABE : les banques européennes en meilleure forme

03/12/2021 18:03

(ABM FN) Les plus grandes banques européennes ont vu leur solvabilité, leur rentabilité et leurs liquidités augmenter. C'est ce qu'a révélé vendredi le dernier exercice de transparence de l'autorité bancaire européenne EBA.

À la fin du deuxième trimestre, le ratio CET 1 des 120 banques participantes s'élevait à 15,8 pour cent. C'est 0,8 point de pourcentage de plus qu'à la mi-2020. A pleine charge, le ratio est passé de 14,7 à 15,5 pour cent.

Lire plus...
Marchés
Lire plus...
Marchés
My following
Marchés
BEL20