Evergrande: « La confiance dans la Chine en tant que marché investissable vacille »

La crise qui touche le géant chinois de l’immobilier Evergrande, lourdement endetté, ébranle la confiance dans le climat d’investissement du pays. C’est ce qu’a déclaré lundi Mohamed El-Erian, conseiller économique en chef de la compagnie d’assurance Allianz.

Pourquoi est-ce important ?

Evergrande, le deuxième plus grand promoteur immobilier de Chine, est au bord de l'effondrement en raison d'une dette écrasante de 300 milliards de dollars. Les investisseurs craignent que ce géant n'entraîne les marchés financiers dans sa chute. Au cours de la séance de négociation de lundi en Asie, les actions de Hong Kong ont fortement chuté et les actions américaines ont également connu une forte baisse. Il est toujours intéressant de voir comment des économistes respectés, tels que M. El-Erian, considèrent ce genre d'événement.

Les développements autour d’Evergrande, combinés aux gros titres de cette année sur les régulateurs chinois qui sévissent dans des secteurs allant de la technologie aux jeux, « ébranlent la confiance dans la Chine en tant que marché investissable », a déclaré l’économiste respecté El-Erian à la chaîne CNBC.

« Ce qui se passe en Chine ébranle les principes de base de (…) l’investissement (…) que le gouvernement sera toujours derrière le secteur financier. Ce n’est pas le cas », a noté M. El-Erian.

Période de transition

À la question de savoir s’il pense que la crise d’Evergrande a entamé la confiance dans la Chine en tant que marché investissable à long terme, El-Erian a répondu que le choc devrait être temporaire et a annoncé une période de transition pour les investisseurs.

« Les gens parlent du « moment Lehman » pour la Chine », a déclaré M. El-Erian, en référence aux retombées massives sur les marchés financiers après la faillite de Lehman Brothers en 2008. « Je ne pense pas que nous en soyons là. »

Top 100 Global Thinkers

M. El-Erian a été désigné comme l’un des « 100 meilleurs penseurs mondiaux » par le magazine Foreign Policy quatre années de suite. Il est président du Queens’ College de Cambridge.

Pour aller plus loin:

Plus
Dernière mise à jour:
Dernière mise à jour:
Lire plus...
Marchés
BEL20