5 choses à savoir sur Evergrande, le géant chinois de l’immobilier au bord de la faillite

Le géant chinois de l’immobilier Evergrande est au bord de l’effondrement en raison d’une montagne astronomique de dettes. La situation est déjà comparée à la faillite de la banque d’investissement américaine Lehman Brothers en 2008. En effet, certains experts affirment que si Evergrande s’effondre, cela pourrait être le début d’un effet domino sur le marché mondial. Que devez-vous savoir sur Evergrande et comment en est-il arrivé là ?

Tous les regards sont tournés vers Xi Jinping et son gouvernement à Pékin. Ils sont confrontés à l’un des plus grands défis économiques de l’histoire de la Chine. Le conglomérat Evergrande ne peut plus rembourser ses dettes faramineuses auprès des banques chinoises. Cela peut avoir des conséquences considérables pour l’économie chinoise, mais aussi provoquer des corrections brutales sur d’autres marchés.

Selon l’agence de presse Bloomberg, Evergrande a dû rembourser lundi une partie de ses dettes à diverses banques. Mais le gouvernement chinois a annoncé plus tard dans la journée que les banques ne recevraient pas leur argent. La panique qui s’en est suivie a envoyé des ondes de choc sur plusieurs bourses internationales et a même fait plonger le bitcoin et d’autres crypto-monnaies dans le rouge.

Les problèmes ne feront que s’intensifier : plus tard dans la semaine, Evergrande devra déposer plus de 100 millions de dollars sur deux des obligations de la société, rapporte CNN.

Mais quelle est l’histoire d’Evergrande et comment le titan de l’immobilier s’est-il retrouvé dans une telle situation ?

1. Qu’est-ce que c’est exactement Evergrande ?

Evergrande a été fondé en 1996 dans la ville de Guangzhou, dans le sud de la Chine. Il s’agit de l’un des plus grands promoteurs immobiliers de Chine, ainsi que d’un membre du Global 500.

L’homme derrière cette entreprise est le milliardaire chinois Xu Jiayin, ou Hui Ka Yan en cantonais. Selon l’indice Bloomberg des milliardaires, Xu est actuellement le 253e homme le plus riche du monde. En 2020, cependant, il était le troisième homme le plus riche de toute la Chine, selon Forbes. Entre 2017 et 2020, la fortune de l’homme avait déjà commencé à s’amenuiser… à cause d’une montagne croissante de dettes.

Xu Jiayin, l’homme fort d’Evergrande – Isopix

En 2009, Evergrande a levé 722 millions de dollars pour une première offre publique sur le marché boursier Hang Seng de Hong Kong. Le siège d’Evergrande a ensuite été transféré dans la nouvelle Mecque technologique de Shenzhen.

Au total, Evergrande emploie 200.000 personnes en Chine. Indirectement, Evergrande fournit 3,8 millions d’emplois supplémentaires dans le pays.

Evergrande gère plus de 1.300 projets immobiliers dans quelque 280 villes chinoises, mais l’entreprise s’aventure dans bien d’autres secteurs que la construction. Evergrande avait des parts dans les véhicules électriques chinois, les parcs d’attractions, la vente d’eau potable, l’alimentation, les produits laitiers et un tas d’autres produits.

En 2010, la société a acheté l’équipe de football de Guangzhou. Ils ont également construit la plus grande école de football du monde pour un montant de 185 millions de dollars. Actuellement, le géant de l’immobilier travaille sur un stade dans la ville qui devrait être terminé l’année prochaine. Ce stade a la forme d’une gigantesque fleur de lotus et a déjà englouti plus de 1,7 milliard de dollars. Il pourrait accueillir 100.000 spectateurs pour un match de football.

C’est loin d’être la fin de l’histoire. Evergrande injecte également de l’argent dans des parcs à thème, transformant l’île chinoise de Hainan en une sorte de « Hawaï chinois », des musées et des îles artificielles.

2. Comment Evergrande a-t-il rencontré des problèmes ?

Les projets ambitieux et multiples d’Evergrande ont conduit à une énorme montagne de dettes. L’entreprise est connue depuis des années comme la société chinoise la plus lourdement endettée. A l’heure actuelle, on pense qu’Evergrande a plus de 300 milliards de dollars de dettes.

Ce n’est que ces dernières semaines que la société a averti ses investisseurs qu’il y aurait des problèmes de liquidités. Les investisseurs ont également été informés, lors d’une conférence téléphonique sur les bénéfices la semaine dernière, qu’Evergrande a maintenant des difficultés à trouver des acheteurs pour certains de ses projets achevés.

Ce sont donc les plans trop ambitieux et agressifs d’Evergrande qui ont mis l’entreprise dans le pétrin, selon les experts. D’après les analystes de Goldman Sachs, la structure chaotique et compliquée de l’entreprise joue également un rôle important. Il serait presque impossible d’obtenir des informations sur les actifs de la société en raison de la structure enchevêtrée de celle-ci.

Les grandes entreprises qui ont du mal à rembourser leurs dettes ne sont pas un phénomène nouveau en Chine. L’année dernière, toute une série d’entreprises d’État chinoises ont fait défaut sur leurs prêts. En 2018, le milliardaire Wang Jianlin a dû réduire la taille de son conglomérat Dalian Wanda pour éviter de devoir se déclarer en faillite.

L’implosion d’Evergrande pourrait bien être le plus grand défi auquel le système financier chinois ait jamais été confronté, estiment désormais les experts. En effet, la demande de biens immobiliers en Chine est en baisse constante, ce qui reflète la croissance de l’économie chinoise en général. Il n’est pas rare que des immeubles entiers soient détruits par dizaine car ils n’ont pas trouvé preneur. Comme il y a quelques jours dans la ville de Kunming où 15 immeubles inachevés ont été détruits en 45 secondes.

3. Quel est le plan d’Evergrande maintenant ?

Le 14 septembre, Evergrande a annoncé qu’elle avait fait appel à des conseillers financiers spéciaux pour maîtriser la situation. Jusqu’à présent, l’entreprise n’a pas été en mesure d’endiguer l’hémorragie. Evergrande n’a pas réussi à trouver des acheteurs pour sa production de voitures électriques et ses services immobiliers.

Parallèlement, la société tente de se débarrasser de son immeuble de bureaux sur le marché immobilier surévalué de Hong Kong. En 2015, Evergrande a acheté le bâtiment situé dans le quartier central de Wan Chai pour environ 1,6 milliard de dollars. Cette vente aussi a été particulièrement difficile, Evergrande a dû l’admettre.

4. Comment les investisseurs réagissent-ils ?

Pas bien. La semaine dernière, une forte protestation des investisseurs a eu lieu devant le siège social d’Evergrande. La manifestation a été enregistrée par Reuters.

Les actionnaires savaient pourtant depuis des mois ce qui se passait : le cours de l’action de la société avait déjà chuté de plus de 80 % cette année. Pourtant, ils n’étaient pas visiblement pas conscients de la gravité de la situation au sein de l’entreprise.

La situation effraie désormais aussi le marché chinois en général. Le marché commençait tout juste à se remettre de la réglementation sévère des autorités à l’égard du secteur des technologies, grâce à une injection importante d’investisseurs étrangers. Toutefois, le Hang Seng a clôturé avec une perte de 3,3 % en raison des nouvelles d’Evergrande. L’indice de la Bourse de Shanghai a pu clôturer de justesse dans le vert avec 0,19 % lundi.

Les investisseurs de Wall Street ont fait valoir que les problèmes financiers d’Evergrande n’auront aucun effet sur les marchés américains. Néanmoins, certains grands indices boursiers ont plongé de près de 2 % à l’ouverture des marchés.

5. Que peut-il encore se passer ?

La plupart des analystes s’attendent à ce que le gouvernement chinois intervienne pour éviter qu’une éventuelle faillite d’Evergrande ne paralyse l’économie du pays. On peut supposer que les médias d’État seront également mis à contribution pour calmer les investisseurs, comme ce fut le cas lorsque le gouvernement a vendu à découvert son secteur technologique.

Certains pensent que la banque centrale chinoise « soutiendra Evergrande dans sa recherche de liquidités » si la faillite est envisagée. Toutefois, selon un rapport consulté par Bloomberg, la province méridionale de Guangdong a déjà rejeté une demande de renflouement du fondateur Xu Jiayin.

D’autres pensent qu’il est trop tard pour sauver Evergrande. Certains médias chinois décrivent Evergrande comme un « trou noir géant », ce qui signifie qu’aucune somme d’argent ne peut résoudre les problèmes de l’entreprise.

Pour aller plus loin :

Plus
Dernière mise à jour:
Dernière mise à jour:
Lire plus...
Marchés
BEL20