Pour son fondateur, Evergrande s’en sortira

Le président du géant chinois de l’immobilier au bord de la faillite Evergrande a affirmé à son personnel que son groupe « sortirait bientôt de sa période la plus sombre », a rapporté mardi un média d’État.

Le promoteur immobilier, qui croule sous une dette de plus de 300 milliards de dollars, s’efforce d’apaiser la colère des propriétaires spoliés et des investisseurs.

Dans une lettre adressée au personnel, à l’occasion de la fête de la mi-automne, Xu Jiayin, qui a fondé le groupe en 1996, écrit « avoir la ferme conviction qu’Evergrande sera bientôt en mesure de sortir de sa période la plus sombre », a rapporté un quotidien économique de référence, le Securities Times.

Il a assuré que les chantiers reprendront complètement pour atteindre le principal objectif: garantir la livraison des bâtiments et qu’il « apportera une réponse aux acheteurs, aux investisseurs, aux partenaires et institutions financières ».

Il a également remercié le personnel pour son immense travail, alors que ces deux derniers jours sont fériés en Chine.

Cette déclaration intervient au moment où la Bourse de Hong Kong tente de se stabiliser au lendemain d’une chute de plus de 3%, provoquée par les inquiétudes autour de la possible faillite d’Evergrande. Les Bourses de Chine continentale étaient encore fermées mardi pour cause de jour férié.

De son côté, après un week-end de trois jours, Tokyo accusait également le coup mardi, évoluant en forte baisse en début de séance dans le sillages des autres places financières mondiales lundi, dont Wall Street.

Le groupe immobilier avait reconnu la semaine dernière faire face à une « pression énorme » et prévenu qu’il pourrait ne pas être en mesure de faire face à ses engagements financiers.

Pour aller plus loin:

Plus
Dernière mise à jour:
Dernière mise à jour:
Lire plus...
Marchés
BEL20