Les marchés:
Markten inladen...

MARDI 02 JUIN

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

Le latin devient obligatoire dans l’enseignement secondaire wallon, mais pas le néerlandais

Logo Business AM
Politique

05/04/2019 | Dominique Dewitte | 3 min de lecture

La Communauté française (Fédération Wallonie-Bruxelles) travaille à une réforme en profondeur du système éducatif. C’est une nécessité, car actuellement, un élève sur deux redouble au moins une fois avant d’avoir 15 ans. C’est un record européen. Les grandes victimes de cette réforme semblent être les cours de néerlandais.

La grande réforme de l’éducation: le pacte d’Excellence

Des années de débats ont précédé ce que l’on a appelé le « pacte d’Excellence ». Ce pacte prévoit une formation commune de la troisième classe de maternelle à la troisième année de l’enseignement secondaire. C’est une réforme considérable, étant donné qu’aujourd’hui le « tronc commun » ne s’applique que sur les deux premières années du secondaire.

À partir de 2020, un programme uniforme sera introduit dans toutes les écoles bruxelloises et wallonnes, à partir de la première année de maternelle  jusqu’à la troisième année du secondaire. Le programme sera donc pleinement opérationnel pour l’année scolaire 2028-2029.

Néerlandais contre Anglais

Le gouvernement de la FWB parle d’une réforme en profondeur. Elle repose sur de nouvelles techniques d’apprentissage, de nouveaux horaires, mais surtout de nouvelles leçons avec de nouveaux supports. Par exemple, une troisième heure de sport est incluse dans les programmes des 5ème et 6ème. Aujourd’hui, il n’y en a que deux. Mais l’accent sera surtout mis sur l’apprentissage des langues vivantes, qui seront introduites dès la 3ème primaire.

Les élèves devront alors choisir entre l’anglais ou le néerlandais.Aujourd’hui, ce n’est qu’en cinquième année qu’ils doivent choisir leur première langue. En seconde année du secondaire, ils apprendront une seconde langue moderne, à raison de 2 heures par semaine, aux dépens du français. Le nombre d’heures d’enseignement du français passera en effet à 4 heures par semaine au lieu de 6.

Latin obligatoire au secondaire

En deuxième et en troisième secondaire, le latin devient obligatoire, l’accent étant mis sur le vocabulaire, la grammaire et la conjugaison. Ces leçons de latin serviront surtout à soutenir le français.

Les élèves bénéficieront également d’un accompagnement personnalisé de 2 heures par semaine à partir de l’école secondaire.

Le projet de réforme doit être approuvé après les vacances de Pâques.

A lire, aussi, sur le même sujetLe feuilleton belge du suicide linguistique: nous perdons la bataille des langues


Pour aller plus loin...


Logo Business AM

Business AM | Stocks