En très bonne forme sur la bourse : les actions K-Pop

Les entreprises du secteur du divertissement en Corée du Sud résistent mieux au marché baissier que les valeurs technologiques grâce à une « fanbase mondiale qui lui voue presque un culte ».

Le gestionnaire d’actifs sud-coréen VIP Research & Management achète depuis 2020 des actions d’agences de K-pop et de sociétés de divertissement telles que la maison de disques JYP Entertainment Corp. Grâce à ces actions, le fonds de divertissement de VIP surperforme régulièrement, faisant mieux que l’indice boursier coréen KOSPI.

VIP a découvert le potentiel de la K-pop et des séries dramatiques coréennes populaires bien avant que le succès de Squid Game ne déclenche une nouvelle vague d’investissements dans le pays. Le gestionnaire d’actifs a déjà investi quelque 2,5 milliards d’euros dans des entreprises telles que le géant du divertissement SM Entertainment Co. et le diffuseur de télévision et de radio SBS Media Group.

Occasionnellement, VIP vend aussi des actions pour empocher des bénéfices. Fin 2021, par exemple, le groupe a vendu ses parts dans ContentreeJoongAng Corp. après que la société de production a attiré une grande attention internationale avec ses séries Netflix D.P et Hellbound. Le prix de l’action a alors grimpé d’environ 44%.

La K-pop bat la tech

La réussite de VIP souligne la popularité croissante du secteur coréen du divertissement dans le monde. Investir dans ces entreprises est désormais une alternative viable à l’investissement dans les valeurs technologiques coréennes. En effet, le cours des valeurs technologiques a dû faire face à un important marché baissier au cours des derniers mois, en raison de la faiblesse des perspectives de l’économie mondiale et des hausses de taux d’intérêt de la Fed.

« Nous avions un préjugé contre le secteur du divertissement coréen. Il est influencé par des spectacles ou des groupes avec lesquels c’est tout ou rien. Ils sont trop dépendants du talent des stars. Leur gestion n’est pas aussi mature que dans l’industrie manufacturière. Tout cela a changé avec l’émergence d’une fanbase qui lui voue presque un culte », a déclaré à Bloomberg Choi Joonchul, CEO de VIP.

Et il est vrai que VIP s’en sort très bien pour l’instant. Son fonds « Buy Cheap Korea » a vu sa valeur marchande augmenter de 91,9% au cours des deux dernières années. Durant le récent marché baissier, il n’a perdu que 10,4% de sa valeur. Bien moins que la baisse de 17% enregistrée par l’indice boursier coréen KOSPI.

(OD)

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20