Le match économie vs pandémie a bien eu lieu

Foto: AP Photo/Jae C. Hong

Le coronavirus a dominé le comportement de vote des électeurs américains, selon les sondages à la sortie des bureaux de vote. Ceux qui s’inquiétaient de l’augmentation des cas se sont rangés du côté de Joe Biden, tandis que ceux qui voulaient garder l’économie ouverte sont allés vers le président Trump.

Les États-Unis sont actuellement confrontés à une double crise nationale – une pandémie et la dévastation économique qu’elle provoque. Les sondages à la sortie des bureaux de votes sont sans appel: les électeurs sont profondément divisés sur ce qui est le plus important; contrôler le coronavirus ou reconstruire l’économie. Ceux qui considèrent que l’atténuation de la pandémie est la question la plus importante ont voté pour Joe Biden. Ceux qui se soucient le plus de l’économie et de l’emploi ont voté massivement pour réélire le président Trump.

Environ quatre partisans de Trump sur cinq ont déclaré que le coronavirus est ‘sous contrôle’, tandis que quatre électeurs de Biden sur cinq disent que le virus n’est ‘pas du tout sous contrôle’

Opposition totale

Près des deux tiers des électeurs ont déclaré aux sondeurs que le pays allait dans la mauvaise direction, avec plus de quatre électeurs sur dix désignant la pandémie et ses conséquences comme le principal problème auquel le pays est confronté. La grande majorité des partisans de Trump ont qualifié l’économie ‘d’excellente ou de bonne’, tandis qu’une majorité égale de partisans de Biden ont déclaré que les choses allaient mal.

Environ quatre partisans de Trump sur cinq ont déclaré que le coronavirus est ‘sous contrôle’, tandis que quatre électeurs de Biden sur cinq estiment que le virus est ‘complètement hors de contrôle’.

Plus d’un tiers de tous les électeurs ont déclaré qu’eux-mêmes ou un membre de leur famille avaient perdu leur emploi ou leur revenu au cours des huit derniers mois. La plupart de ces électeurs ont également préféré Biden.

Ceux qui n’ont pas voté en 2016 – un groupe qui, selon la campagne Trump, serait la clé de la réélection – semblent s’être effectivement déplacés en grand nombre. Ils se sont avérés avoir majoritairement voté contre le président sortant. Les nouveaux électeurs semblent avoir choisi Biden. On approche en tout cas du plus haut taux de participation depuis… 1900. 160 millions d’Américains auraient voté, soit 66,9% du corps électoral.