Biden veut ‘reconstruire la colonne vertébrale de cette nation: la classe moyenne’

(AP Photo/Carolyn Kaster)

Depuis le 3 novembre, nous vous faisons suivre heure par heure l’évolution des élections présidentielles américaines. Joe Biden a été élu samedi 46ème président des Etats-Unis grâce à sa victoire en Pennsylvanie. Donald Trump a annoncé qu’il refusait la victoire de son rival. La suite des élections pourrait se dérouler devant les tribunaux. C’est en tout cas le souhait du clan Trump.

Les toutes les dernières infos par nos journalistes Anthony Planus, Kathy De Schryver, Ewa Kuczynski, Olivier Daelen, Baptiste Lambert et notre correspondant aux Etats-Unis, Dominique Dewitte.

Lire aussi :

Biden 279Trump 214

AFP

(Il fallait 270 grands électeurs pour gagner)

11h30 – Alexander De Croo (Open VLD) félicite Joe Biden

‘Le peuple américain s’est exprimé et a élu Joe Biden comme 46e président des États-Unis. En tant que Premier ministre de la Belgique, je tiens à féliciter monsieur Biden pour sa victoire et je lui souhaite beaucoup de succès dans son prochain mandat à la présidence de l’une des plus grandes et des plus anciennes démocraties au monde. Un nombre record d’électeurs s’est rendu aux urnes, ce qui témoigne du dynamisme de la vie politique américaine et de sa démocratie.

Je tiens également à féliciter madame Kamala Harris pour son élection historique en tant que première femme vice-présidente des États-Unis. Elle incarnera un formidable exemple et un rôle modèle important pour les jeunes filles à travers le monde, leur prouvant que filles et garçons ont les mêmes droits et les mêmes chances.

La Belgique est prête à encore renforcer l’alliance transatlantique pour défendre nos valeurs communes, ainsi qu’à approfondir le lien d’amitié qui unit nos peuples. En tant que pays hôte de l’OTAN et de l’UE, nous exprimons l’espoir que sous cette nouvelle présidence, les États-Unis continueront à apporter leur soutien crucial à l’intégration européenne, qui a apporté paix et prospérité à notre continent.

En agissant ensemble, les États-Unis et une Europe unie peuvent constituer une force extraordinaire capable de renforcer le multilatéralisme au profit de tous. Les changements climatiques, la lutte contre la COVID-19 et contre le terrorisme figurent en tête de la longue liste des défis mondiaux qui ne peuvent être relevés avec succès que dans un esprit de coopération et de solidarité internationales.

Les États-Unis peuvent compter sur la Belgique comme acteur constructif et allié de longue date, qui favorise la recherche du consensus et agit pour la paix. J’espère que nous pourrons nous rencontrer bientôt pour resserrer les liens entre nos deux pays et faire avancer notre agenda commun.’

09h20 – Jared Kushner demande à Trump de reconnaitre sa défaite

Le gendre et proche conseiller de Donald Trump a demandé à Donald Trump de reconnaître sa défaite électorale, en privé, selon deux sources anonymes v-citées par CNN. Une opinion qui tranche avec la stratégie de l’équipe de campagne de Donald Trump qui va lancer la bataille juridique.

09h00Le discours de victoire de Joe Biden

Joe Biden a prononcé son discours de victoire devant les caméras du monde entier. À ses adversaires, il a lancé un ‘nous ne sommes pas ennemis. Nous sommes Américains’. Le démocrate a promis de travailler ‘dur pour tout le monde. Autant pour ceux qui n’ont pas voté pour moi que pour ceux qui l’ont fait’.

Joe Biden ne sera pas ‘un président qui divise mais qui unit’, permettant à l’Amérique d’être ‘à nouveau respectée dans le monde’

20h23 – Mitt Romney félicite Biden

Mitt Romney est la première grande figure républicaine à féliciter Joe Biden et Kamala Harris pour leur victoire.

Nous (ndlr: son épouse Ann et lui) les connaissons tous les deux comme des personnes de bonne volonté et dotées d’un caractère admirable. Nous prions pour que Dieu les bénisse dans les jours et les années à venir’, a tweeté celui qui s’était présenté aux primaires de son parti en 2012.

20h08 – Le monde réagit à l’élection de Biden

Les dirigeants du monde entier ont envoyé leurs félicitations via Twitter à Joe Biden, qui deviendra le nouveau président des États-Unis en janvier.

Selon le Premier ministre belge Alexander De Croo (Open Vld), le fait qu’un nombre record de personnes aient voté prouve la vitalité des Américains et de leur démocratie’. Il a également félicité Kamala Harris, devenue première femme vice-présidente.

L’ancien président démocrate Barack Obama s’est également exprimé. Je ne pourrais pas être plus fier’, a-t-il déclaré. Joe sera confronté à des défis sans précédent lorsqu’il entrera à la Maison Blanche en janvier : une pandémie, un système économique et juridique injuste, une démocratie en déclin et un climat en difficulté. Mais je sais qu’il fera ce travail avec les meilleures intentions pour le peuple américain’.

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a lui aussi félicité Joe Biden et Kamala Harris. Les États-Unis sont notre allié le plus important et je me réjouis qu’on commence à travailler ensemble sur nos priorités communes, du changement climatique au commerce et à la sécurité.’

Nous avons beaucoup de travail à faire pour surmonter les défis d’aujourd’hui. Commençons à travailler ensemble’, a indiqué le président français Emmanuel Macron.

L’UE est prête à s’engager pour un partenariat transatlantique solide. Le COVID-19, le multilatéralisme, le changement climatique et le commerce international font partie des défis que l’Europe veut que l’on relève ensemble’, a quant à lui tweeté Charles Michel, président du Conseil européen.

18h31 – Biden remporte également le Nevada

Joe Biden n’en avait plus besoin, mais il a également remporté les 6 grands électeurs du Nevada. Il en a à présent 279.

18h03 – Kamala Harris, nouvelle vice-présidente des États-Unis

La victoire de Joe Biden implique que Kamala Harris devient vice-président des Etats-Unis. Elle est la première femme à être élue à ce poste.

Cette élection, c’est bien plus que Joe Biden ou moi. Il s’agit de l’âme de l’Amérique et de notre volonté de lutter pour elle. Nous avons beaucoup de travail devant nous. Commençons-le au plus vite’, a-t-elle tweeté.

18h02 – Biden réagit à sa victoire

Amérique, je suis honoré que vous m’ayez choisi pour diriger notre grand pays. Le travail qui nous attend sera difficile, mais je vous le promets: je serai le président de tous les Américains – que vous ayez voté pour moi ou non. Je garderai la foi que vous avez placée en moi’, a-t-il tweeté.

17h54 – Trump ne reconnaît pas la victoire de Biden

Alors que les médias américains annoncent que Biden a remporté la Pennsylvanie, Trump indique via un communiqué qu’il n’accepte pas sa victoire. Il accuse Biden de se précipiter pour se présenter faussement’ en vainqueur.

Trump a annoncé qu’il débutera lundi sa campagne devant les tribunaux, afin de s’assurer que le vainqueur légitime’ a bien été élu. L’élection est loin d’être terminée’, a-t-il annoncé.

17h48 – Biden s’exprimera samedi soir

CNN annonce que Joe Biden s’adressera aux citoyens américains samedi soir (durant la nuit, en Belgique). Il s’agira de son premier discours en tant que nouveau président des États-Unis

17h28 – CNN annonce que Biden remporte la Pennsylvanie et qu’il devient le nouveau président des USA

CNN annonce que Joe Biden a remporté les 20 grands électeurs de la Pennsylvanie. Ce qui lui fait un total de 273. Il bat Donald Trump et devient donc le 46ème président des États-Unis. AP, NBC et le New York Times ont directement confirmé la projection établie par CNN.

16h01 – ‘Il n’y a aucune preuve de fraude’, indique la Commission électorale fédérale

Face aux multiples accusations lancées par Donald Trump, la Commission électorale fédérale a décidé de réagir. Cette agence réglementaire indépendante est chargée d’administrer et de faire appliquer la loi sur le financement des élections fédérales dans le pays.

Sa présidente, Ellen Weintraub, a assuré à CNN que les élections s’étaient déroulées sans incident majeur.

‘Les fonctionnaires de l’État et des collectivités locales ainsi que les employés des bureaux de vote dans tout le pays se sont vraiment mobilisés. Et il y a eu très peu de plaintes sur la façon dont cette élection s’est déroulée. Très peu de plaintes fondées, je veux dire. Il n’y a aucune preuve d’une quelconque fraude électorale. Il n’y a aucune preuve de votes illégaux’, a-t-elle déclaré.

15h19 – Trump débute sa journée en criant à la fraude: ses avocats vont s’exprimer

Les jours se suivent et se ressemblent. Donald Trump n’en démord pas: il y a eu des fraudes durant les élections. Et, comme souvent, il les a dénoncées sur Twitter. Ce samedi, le président a ciblé directement la Pennsylvanie, État qu’il est obligé de remporter s’il veut conserver une chance de rester à la Maison Blanche.

D’après lui, ‘des dizaines de milliers de bulletins’ seraient arrivés ‘illégalement’ mardi soir dans des bureaux de vote de Pennsylvanie, ainsi que dans d’autres États-clés. De plus, Trump estime que la ‘transparence juridique’ a été ‘cruellement et brutalement interdite’. Il indique que des observateurs n’ont pas pu accéder au processus de comptage des voix.

‘Les tracteurs bloquaient les portes et les fenêtres étaient recouvertes par d’épais cartons pour que les observateurs ne puissent pas voir dans les salles de comptage. DE MAUVAISES CHOSES SE SONT PASSÉES À L’INTÉRIEUR. DES CHANGEMENTS IMPORTANTS ONT EU LIEU’, a-t-il ajouté.

Trump a indiqué que ses avocats tiendraient une conférence de presse à 11h30 (17h30, heure belge) à Philadelphie, la plus grande ville de Pennsylvanie.

Estimant que les accusations du président étaient trompeuses, Twitter a décidé de masquer ses tweets. A l’heure d’écrire ces lignes, moins de 30.000 voix séparent Trump de Biden en Pennsylvanie. Si le démocrate remporte les 20 grands électeurs de l’État, il deviendra le nouveau président des États-Unis.

8h22 – Le point sur la situation

Ce samedi matin, Joe Biden compte toujours 253 grands électeurs, contre 214 pour Trump. Six États doivent encore être attribués à un des deux candidats. Le démocrate est en tête dans quatre d’entre eux, d’après les chiffres de CNN.

Pennsylvanie (20 grands électeurs): Avec 96% des bulletins dépouillés, Biden a un peu plus de 28.000 voix d’avance sur Trump.

Géorgie (16 grands électeurs): L’écart entre Biden et Trump est infime. Avec 99% des voix comptabilisées, le démocrate a un peu plus de 4.000 voix d’avance sur le républicain. Le secrétaire d’État de la Géorgie a annoncé qu’un recomptage des voix allait avoir lieu.

Caroline du Nord (15 grands électeurs): Trump est en tête, avec un peu plus de 76.000 voix de plus que Biden. 2% des bulletins doivent encore être dépouillés.

Arizona (11 grands électeurs): Si certains médias ont déjà attribué l’État à Biden, tous ne sont pas aussi affirmatifs. Avec 95% des voix décomptées, Biden a la préférence de 30.000 Arizoniens de plus que Trump.

Nevada (6 grands électeurs): Biden compte un peu plus de 22.000 voix d’avance sur Trump. 93% des bulletins ont été dépouillés jusqu’à présent.

Alaska (3 grands électeurs): Un peu moins de la moitié des voix ont été comptées (47%), mais Trump dispose d’une confortable avance sur Biden. Le républicain a plus de 50.000 voix de plus que son concurrent.

Biden a encore besoin de 17 grands électeurs pour l’emporter. Trump de 56. Pour rester à la Maison Blanche, le président doit donc absolument repasser devant son rival en Pennsylvanie, ainsi que dans deux autres États supplémentaires.