Le lancement historique de la fusée chinoise destinée à concurrencer SpaceX est un échec

La société spatiale chinoise Landspace a tenté de lancer dans l’espace, pour la première fois ce mercredi, une fusée fonctionnant au méthane.

Pourquoi est-ce important ?

Un certain nombre d'entreprises, dont SpaceX d'Elon Musk, ont tenté ces dernières années de mettre au point des moteurs de fusée alimentés par du carburant à base de méthane. Selon les scientifiques, ce produit présente un certain nombre d'avantages par rapport aux propergols traditionnels des fusées.

L’essentiel : mercredi matin, vers 9h30, heure belge, une tentative a été faite pour mettre en orbite le Zhuque 2, pouvant se traduire par « oiseau vermillon 2 ».

  • Au départ, il semblait que le lancement allait réussir. Des vidéos partagées sur les médias sociaux chinois ont montré la fusée s’envolant dans les airs.
  • Le premier étage de la fusée aurait fonctionné correctement. Mais quelque chose aurait mal tourné lors de la deuxième étape du vol. C’est ce qui ressort des images divulguées sur les médias sociaux, qui ont depuis été retirées.
  • Ce qui est aussi remarquable, c’est que Landspace n’a fait aucune annonce après la tentative. Le succès du lancement est normalement annoncé peu après que la charge utile ait atteint son orbite.
  • À bord se trouvaient 14 satellites à vocation commerciale. Il semble maintenant que cette charge utile ait été perdue.

Concurrent du gouvernement

Mais : Malgré l’échec du Zhuque 2, la tentative de lancement est considérée comme un événement historique.

  • Il s’agit non seulement de la première tentative d’utilisation d’une fusée au méthane, mais aussi de la plus grande fusée privée chinoise à être envoyée dans l’espace à ce jour.
  • Zhuque 2 devait être capable de placer des charges utiles allant jusqu’à 6 tonnes en orbite terrestre basse, à une altitude de 200 kilomètres. Des charges utiles allant jusqu’à 4 tonnes devaient pouvoir être transportées à une altitude de 500 kilomètres.
  • La fusée a été conçue pour concurrencer les Long March 5 de l’agence spatiale chinoise. Le Zhuque 2 et le Long March 5 ont tous deux un diamètre de 3,35 mètres.
  • Bien que ce ne soit pas encore le cas lors de cette première tentative de lancement, le Zhuque 2 devrait devenir réutilisable à long terme. Des essais sont déjà réalisés avec des moteurs de fusées réutilisables.

RVW

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20