Utiliserons-nous bientôt des eaux souterraines vieilles de plus d’un milliard d’années comme source d’énergie ?

Cet été, des chercheurs ont découvert en Afrique du Sud des eaux souterraines vieilles de 1,2 milliard d’années. Bien que ce ne soit pas un record (une source vieille de 2 milliards d’années a été trouvée en 2016), ils pensent que cette dernière découverte pourrait être importante.

Pourquoi est-ce important ?

Les scientifiques sont constamment à la recherche de nouvelles ressources pour satisfaire notre insatiable appétit d'énergie. Mais en recherchant des eaux souterraines dans les profondeurs de la croûte terrestre, ils en découvrent également davantage sur le passé lointain de notre planète.

L’essentiel : la nappe phréatique a été découverte à une profondeur d’environ 3 kilomètres à l’intérieur de la mine d’or et d’uranium de Moab Khotsong. Les scientifiques pensent que cela pourrait leur donner de nouvelles idées sur la façon dont la croûte terrestre stocke l’énergie.

  • L’un des chercheurs qui a découvert l’eau souterraine, Oliver Warr, a déclaré que l’eau contiendrait beaucoup d’hydrogène et d’hélium. Ces deux substances pourraient être utilisées dans l’industrie.
  • En outre, cette découverte pourrait montrer que les eaux souterraines vieilles d’un milliard d’années sont plus courantes qu’on ne le pensait auparavant. C’est ce qu’affirment les chercheurs dans un article publié dans la revue Nature.
  • Cette découverte pourrait aussi avoir des répercussions sur la recherche de la vie extraterrestre. On sait depuis longtemps, par exemple, qu’il y avait autrefois des océans sur Mars. Par conséquent, si l’eau peut persister sous terre pendant des milliards d’années, il est également plus probable qu’il existe encore des réservoirs sous la surface de la planète rouge.
  • Enfin, du néon, de l’argon, du xénon et un isotope de krypton, récemment découvert, ont été trouvés dans l’eau. En mesurant les différentes concentrations de ces substances, les chercheurs peuvent déterminer depuis combien de temps l’eau git dans la roche.

À noter : les chercheurs s’intéressent particulièrement à l’hydrogène et à l’hélium présents dans les eaux souterraines.

  • Après tout, si de grandes quantités d’hydrogène se trouvent sous terre, elles pourraient être utilisées dans toute une série d’industries. En effet, la production d’hydrogène est toujours très coûteuse et généralement effectuée de manière polluante (hydrogène gris).
  • La présence d’hélium est également très intéressante. Les réserves connues sur Terre commencent à s’épuiser. Et c’est une mauvaise nouvelle, car cette substance est utilisée dans un large éventail d’industries, comme l’aérospatiale et l’informatique.

BL

Plus
Array
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20