Les délais infernaux pour avoir une Tesla ne plombent pas la popularité de la marque: les occasions partent comme des petits pains

La Model Y de Tesla est la voiture d’occasion qui se vend le mieux aux États-Unis. Les délais d’attente infernaux pour avoir un modèle neuf font que le véhicule est très demandé en seconde main. Les autres modèles de la marque partent aussi plus rapidement que la moyenne du marché. Malgré deux nouvelles usines, les retards de livraisons s’accumulent pour Tesla.

Malgré la perte récente de sa première place de constructeur de véhicules électriques au monde, Tesla garde sa popularité sur le marché automobile. Au mois de juin, les Model Y sont devenus les véhicules qui se vendent le plus vite sur le marché d’occasion aux États-Unis. Quelqu’un qui remet son modèle en vente met en moyenne 24,9 jours pour trouver un acheteur, soit moins de la moitié que la moyenne générale de 52,1 jours, rapporte StockApps.

Des délais de livraison très long

Tesla reste la voiture électrique la plus vendue sur les marchés occidentaux, mais il n’est pas facile de mettre la main sur un de ces véhicules. Pour les versions de base de la Model Y, il faut par exemple attendre au plus tôt janvier 2023, du moins aux États-Unis. À tel point que la marque avait dû suspendre les commandes. Ce qui pousse les impatients vers le marché d’occasion.

« Les délais de livraison de Tesla pour les nouveaux modèles Y sont notoirement longs. Donc quiconque veut une Tesla maintenant devra probablement se contenter d’un modèle d’occasion. Et étant donné le coût élevé des véhicules Tesla, de nombreux acheteurs sont heureux d’économiser de l’argent en optant pour un modèle d’occasion », explique Edith Reads, experte des finances pour StockApps.

La Model Y est la première du classement, mais les autres véhicules de la marque partent aussi rapidement en seconde main. La Model 3 vient en cinquième place avec 27,7 jours et la Model X en sixième place avec 28 jours.

Le podium est clos par la Prius Prime de Toyota (25,1 jours) et la Mustang Mach-E de Ford (26,8 jours). La Prius classique occupe la quatrième place. Les véhicules électriques ou hybrides sont fortement représentés dans le top 20, où ils occupent dix places, dont les six premières.

À quand un retour à la normale ?

Ceux qui commandent un nouveau modèle de Tesla doivent s’armer de patience. Les retards sur les chaines d’approvisionnement notamment concernant les micropuces et semi-conducteurs sont en grande partie responsables de ces délais. Tesla a également été confronté à des fermetures partielles de son usine de Shanghai au printemps dernier, ce qui a encore accentué la pression.

D’un autre côté, Tesla a ouvert une nouvelle usine à Berlin au mois de mars. La production de celle-ci pourra soulager les retards sur le continent européen. Avant, les véhicules étaient importés depuis les États-Unis, ce qui augmentait encore les temps d’attente pour les clients européens. Une autre usine aux États-Unis a été ouverte à Austin au Texas, en avril. Sa production devrait aussi venir soulager la pression. Mais ces deux usines ont aussi besoin des pièces nécessaires à la production.

Mais au-delà de ces améliorations des perspectives pour Tesla, la production des véhicules électriques, et de leurs batteries surtout, reste confrontée à des risques de pénuries de matières premières, d’autant plus si la demande continue à augmenter. Cela jouera sur les prix et sur les délais. Une solution envisagée est de (mieux) recycler les batteries, ou de fabriquer des batteries à base de bois.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20