Dans quels secteurs investir en 2021 ?

(Pixabay)

La pandémie de Covid-19 a complètement bouleversé les cours de la Bourse. Certaines entreprises ont tout perdu, tandis que d’autres ont grimpé en flèche. L’or et le Bitcoin ont atteint des records. Plusieurs grandes entrées en Bourse, comme celle d’AirBnB, ont été reportées. Dans ce monde boursier chamboulé, mais aussi détaché de la réalité, sur quels secteurs faut-il miser en 2021 ?

Difficile de dire de quoi sera fait demain. La pandémie va-t-elle disparaitre avec le vaccin ? Le monde économique va-t-il être transformé par la crise ou reprendra-t-il ses vieilles habitudes ? Ces facteurs influencent les choix des investisseurs, malgré une apparente déconnexion à la réalité. Les experts boursiers ont déjà imaginé les grandes tendances pour l’année à venir. Voici sur quoi il sera intéressant d’investir en 2021.

Les experts et courtiers interrogés par le magazine Forbes ont donné une liste de secteurs qui devraient apporter de beaux rendements au cours des 12 prochains mois. N’ayant pas de boule de cristal, ils ne savent pas prédire avec certitude ce qui va réellement fonctionner. Mais selon eux, il y aura deux grands types de gagnants:

  • Les entreprises qui profitent toujours de la crise et des changements de mode de consommation
  • Celles qui ont été en chute libre en 2020, mais qui devraient être prises d’assaut par les consommateurs lors de la reprise économique.

En outre, selon les courtiers interrogés par Business Insider, il sera toujours intéressant en 2021 de miser sur la Chine. Cette année, le pays a montré sa capacité à se relever de la crise. Les entreprises chinoises seront ‘moins sensibles aux risques sur les chaines d’approvisionnement’, explique Gaëlle Malléjac, directrice des investissements chez Groupama. Elles profiteront également des importants plans de stimulations de Pékin.

Les secteurs qui profiteront toujours de la crise en 2021

Les commerces misant sur le télétravail

Le télétravail ne devrait pas disparaitre subitement en 2021. De nombreux employés et employeurs ont découvert les avantages de travailler depuis la maison. Une grande majorité aimerait d’ailleurs après la crise profiter d’un système leur permettant de travailler un ou plusieurs jours depuis chez eux. Les entreprises qui proposent des équipements utiles au télétravail (bureau, matériel électronique de bureau, etc.), mais aussi des commerces qui vendent des vêtements confortables. La firme Crocs, qui propose les célèbres chaussures en plastique, est par exemple en constante hausse depuis mars dernier.

Les soins de santé

La santé a été au cœur des préoccupations cette année. Les entreprises qui proposent des outils technologiques pour le secteur de la santé sont maintenant sur le devant de la scène. Le secteur est considéré comme le plus innovant au monde. Les entreprises proposant des logiciels de télémédecine ont plus que jamais montré leur utilité au plus fort de la pandémie. Investir dans des entreprises proposant de nouvelles technologies pour les soins de santé devrait offrir de beaux rendements.

Les nouvelles technologies

De manière plus générale, le monde post-covid sera certainement beaucoup plus digitalisé qu’avant. Les nouvelles technologies ont permis de travailler à distance, de rester en contact avec ses proches ou encore de faire du shopping en ligne. Ces nouvelles habitudes devraient perdurer même après un ‘retour à la normale’. Des entreprises comme Shopify, Alibaba ou Microsoft devraient donc continuer à attirer les consommateurs et donc voir leurs actions grimper.

Les entreprises de livraisons

Avec le boum du e-commerce provoqué par la crise, de plus en plus de colis doivent être livrés aux 4 coins du monde. Et la demande ne devrait pas se tarir dans les prochains mois, même avec la réouverture des commerces. Les entreprises qui effectuent les livraisons améliorent sans cesse leurs services et cela attire les investisseurs.

En outre, certaines entreprises ont été sélectionnées pour livrer les vaccins. C’est notamment le cas de DHL ou de FedEx qui vont livrer les doses de Pfizer aux États-Unis et en Allemagne. Ces firmes seront sollicitées pendant plusieurs mois voire plusieurs années pour le transport des vaccins, ce qui devrait leur assurer une bonne santé financière.

Les entreprises qui se relèveront en 2021

La crise du coronavirus n’a pas fait que des heureux. De nombreux secteurs ont énormément souffert des confinements et des restrictions sanitaires. Toutefois, ces entreprises manquent à de nombreux consommateurs qui retourneront vers elles dès qu’elles en auront la possibilité. La grande question de savoir si cela se fera en 2021 ou en 2022. L’efficacité du vaccin sera un élément décisif.

Les chaines de restauration

Dans de nombreux pays, les restaurants et cafés ont dû fermer leurs portes. Et dans les régions où ils restent ouverts, une partie de la population les évite de peur d’être contaminée. Une fois que la situation sera plus sûre et que le virus circulera moins, les consommateurs devraient retourner vers ces établissements. Ceux qui sont cotés en Bourse devraient revoir leurs actions remonter en même temps que leur affluence. Forbes propose en exemple Starbucks ou Restaurant Brands International qui possède notamment Burger King et Tim Hortons.

Les parcs d’attractions

Autres lieux qui ont dû fermer leurs portes : les parcs d’attraction et de divertissement. En Europe, on pense notamment à Disneyland Paris, à Walibi ou à Pairi Daiza. De nombreuses personnes n’ont pas pu s’y rendre pendant de longs mois et profiteront d’une réouverture en toute sécurité pour sortir de chez eux et s’amuser. Il y a donc un fort potentiel de croissance au cours de l’année 2021.

L’aérien

L’année 2020 n’a pas été propice aux voyages. De nombreux pays ont fermé leurs frontières aux touristes. Actuellement, il est toujours très difficile de sortir de l’espace Schengen. En outre, certains pays sont très stricts sur les conditions d’entrées sur leur territoire : test covid négatif, quarantaine à l’arrivée, etc. Et rebelote au retour dans son propre pays. Cela décourage de nombreuses personnes à voyager. Les avions, où les voyageurs restent enfermés pendant de nombreuses heures, sont également considérés comme des endroits à haut risque de contamination, même si les compagnies aériennes font tout pour les rassurer.

Toutefois, lorsque la situation sanitaire dans le monde sera plus sûre — grâce notamment au vaccin — les compagnies aériennes devraient être prises d’assaut pour les citoyens en manque de voyage. Il faudra longtemps pour que les finances du secteur retrouvent un semblant de normalité, mais il soit sûr qu’un retour des voyageurs provoquera une hausse des cours boursiers des compagnies.

L’énergie

Le secteur de l’énergie profitera également de la reprise. Et bien que le pétrole devrait évidemment grimper avec la relance des compagnies aériennes, ce sont surtout les sources d’énergies renouvelables qui auront le vent en poupe. La pandémie a en effet accéléré la transition vers des énergies plus propres. Il peut être intéressant d’investir dans les sociétés qui misent sur ces transitions énergétiques. On pense notamment aux fabricants de batteries électriques ou de sociétés de transport à l’hydrogène.