Daniel Yergin, expert en énergie : « Le prix du pétrole grimpera à 121 dollars le baril à cause de la réouverture de la Chine »

Trois variables incertaines menacent le scénario de base de 90 dollars le baril de pétrole brut en 2023 ; l’une d’entre elles est la demande de la Chine. C’est ce que soutient Daniel Yergin, vice-président de la société de données S&P Global, qui gère notamment les indices boursiers Dow Jones et S&P 500.

Pourquoi est-ce important ?

Les prix du pétrole sont un baromètre de la situation de l'économie mondiale. Ils avaient commencé à augmenter fortement l'année dernière, atteignant des sommets après l'invasion de l'Ukraine par la Russie. Mais depuis la fin du mois de mai de cette année, le prix de référence du Brent est passé de plus de 120 dollars le baril à environ 80 dollars au moment de la rédaction de ces lignes, soit une baisse de 33 %. Les contrats à terme du WTI ont plongé de plus de 36 % au cours de la même période.

Dans l'actu : "Si la Chine surmonte le covid (…) alors vous ajoutez beaucoup de demandes sur le marché", a noté mardi l'expert en marchés énergétiques Dan Yergin dans une émission de la chaîne économique CNBC.

  • En effet, ces dernières semaines, certaines villes chinoises ont commencé à assouplir leurs mesures strictes en matière de coronavirus. La pratique de la mise en quarantaine de quartiers entiers a été arrêtée, par exemple. Certains commerces ont également été a
Cet article premium est réservé aux abonnés
Devenez un abonné et obtenez un accès immédiat et illimité à tous les articles. Maintenant à partir de 1,99€/mois.

Oui, je veux avoir accès à tous les articles premium
Peut être annulé à tout moment
Déjà abonné ? Connectez-vous .
Plus d'articles Premium
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20