Comment Elon Musk a vendu 10 millions d’actions Tesla tout en augmentant ses parts dans l’entreprise

Comme promis, Elon Musk a vendu une participation importante de son entreprise ces dernières semaines. Pourtant, il possède 564.000 actions de plus qu’au début de cette vague de ventes, rapporte CNN. Comment est-ce possible?

Rappelez-vous, début novembre Elon Musk lançait un sondage à ses followers. Devait-il se séparer de 10% de ses actions Tesla? 3,5 millions de personnes ont voté à l’époque et 57,9% ont répondu « oui ». En fait, Elon Musk avait pris sa décision bien avant ce sondage. De nombreuses raisons ont été à l’époque évoquées: remplir ses obligations fiscales, rembourser des dettes personnelles, un placement stratégique dans les crypto-monnaies…

Toujours est-il qu’à ce jour, Elon Musk a vendu 10,1 millions d’actions, soit 7 millions en deçà de l’objectif de 10%. Une analyse montre même que le fantasque milliardaire dispose de plus d’actions qu’au début de la vente massive. Pourquoi? Car en même temps qu’il vend des actions, il exerce des options pour en acheter d’autres. Et il le fait à un prix avantageux de 6,24 dollars par action, soit bien moins que 1 % du cours actuel de l’action Tesla.

Et depuis le fameux sondage, Elon Musk a exercé des options pour acheter 10,7 millions d’actions de Tesla. Faites le compte.

En fait, sondage ou pas, , il devait le faire, car ces options expiraient en août 2022 s’il ne les exerçait pas.

Et ce n’est pas fini: le patron de Tesla se verra récompenser par encore plus d’options si les prochains résultats financiers sont probants, ce qui a de grandes chances d’arriver.

Payer ses impôts

Pour comprendre les raisons qui le poussent à vendre des actions et puis à en racheter, il faut comprendre qu’à chaque fois qu’il execerce des options, il est soumis à un impôt important sur le revenu, car ces options constituent sa principale forme de rémunération.

Il doit ainsi 5 milliards de dollars d’impôts fédéraux pour les nouvelles actions qu’il a achetées depuis le 8 novembre. (C’est sans compter l’impôt de l’Etat où il réside). Selon des documents déposés, Elon Musk a vendu des actions Tesla spécifiquement pour couvrir cette charge fiscale.

Et ce procédé n’est sans doute pas terminé: l’année prochaine, quelque 12,2 millions d’options arriveront à expiration à un tarif intéressant si elles ne sont pas exercées. CNN a fait les calculs: cela lui coûtera la vente de 5,3 millions d’actions, mais ça lui laissera toujours un bonus de 7 millions d’actions.

Au total, une fois que toutes ces options seront arrivées à expiration, en 2028, il aura 22,9 millions d’actions de moins qu’au début du processus. Mais il disposera de 50,7 millions d’options qui lui permettront d’acheter autant d’actions supplémentaires.

On comprend maintenant pourquoi la vente de ces actions n’est pas un quelconque désengagement d’Elon Musk dans Tesla mais bien un jeu de vase communicant lui permettant de payer ses impôts.

Fin de la démonstration.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20