Les marchés:
Markten inladen...

VENDREDI 03 AVR

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

Colruyt prend des mesures contre les chasseurs de promo

Logo Business AM
Personal Finance

21/02/2020 | Ruben Van Lent | 4 min de lecture

Colruyt en a assez des chasseurs de bons de réduction à la caisse. - Isopix/Olivier Polet

La chaîne de grands magasins en a assez de ce qu’on appelle le ‘couponnage extrême’, où les gens se présentent à la caisse avec un grand nombre de bons de réduction en même temps. Désormais, seuls cinq coupons peuvent être utilisés, écrit le journal Het Laatste Nieuws.

Ce n’est rien de moins qu’un sport, la chasse aux promos. Quiconque recueille suffisamment de bons peut passer la caisse gratuitement ou bénéficier d’une réduction importante s’il est assez malin. Il existe même des groupes Facebook où les gens se donnent des conseils sur les méthodes les plus efficaces. Une chasse organisée.

Colruyt en a maintenant assez. ‘Parfois, cela prend vraiment des formes extrêmes’, déclare le responsable des caisses, Geert Elen, dans Het Laatste Nieuws. ‘L’année dernière, quelqu’un a offert 7.000 bons, il n’a donc rien eu à payer, mais le caissier a été occupé à scanner les bons pendant une heure.’

Petit groupe

À partir du 2 mars, vous ne pourrez donc plus offrir que cinq bons à la caisse. La mesure s’applique également aux autres franchises Colruyt Okay, Bio-Planet, Collect&Go et Spar. Selon Colruyt, cette mesure apportera également plus de clarté, car désormais chaque magasin décide lui-même du nombre de bons qu’il accepte, ce qui peut entraîner d’importantes différences d’une enseigne à l’autre.

Le magasin affirme toutefois que seul un très petit groupe de clients est aussi enthousiaste à l’égard des promotions. Si 3,5 % des clients utilisent des bons de réduction, seuls 2 % de ce groupe offrent plus de cinq coupons à la fois. ‘La plupart des clients ne subiront donc aucun inconvénient’, indique-t-il.

Le prix le plus bas

Colruyt est en difficulté depuis un certain temps en raison de la forte concurrence des chaînes à bas prix. Comme l’enseigne garantit toujours le prix le plus bas, elle doit lutter pour atteindre des prix inférieurs à ceux de ses concurrents. Et avec des rivaux tels que Lidl et Aldi, les choses ne sont pas faciles. Le discounter néerlandais Jumbo, qui entre progressivement sur le marché belge, ne facilite pas non plus les choses pour Colruyt. L’action a déjà chuté de 26 % en un an.

Lire aussi:

Source: BusinessAM


Pour aller plus loin...


Logo Business AM

Business AM | Stocks