Colruyt retire plusieurs produits Coca-Cola de ses rayons

epa

Colruyt et Coca-Cola sont en pleines négociations des prix, mais aucun accord n’a pu être trouvé. En réaction, Colruyt a décidé de retirer pas moins de 32 produits Coca-Cola, dont le Fanta, les produits Chaudfontaine et Fuze Tea. Temporairement donc.

Non, Colruyt ne se soucie pas plus que ça de notre santé. On parle ici de gros sous: chaque année, Colruyt négocie le prix des produits qu’il commercialisera. Et les choses ne se sont pas passées comme prévu auprès du géant des boissons gazeuses, rapporte le site spécialisé RetailDetail.

En conséquence, la plupart des formats de Coca-Cola seront retirés des rayons, temporairement. L’impact est à court terme est énorme, car les Minute Maid, Chaudfontaine et Fanta Orange sont aussi concernés. Concernant Coca-Cola, les canettes Regular et Zero seront toujours disponibles mais pas les versions bouteilles 1L ou 1,5L par exemple. Coca-Cola light est par contre relativement épargné.

‘Habituellement, un arrangement est obtenu assez rapidement. Mais parfois les négociations sont plus longues et c’est le cas cette fois-ci,’ explique Colruyt dans un communiqué. ‘Nous comprenons que la situation est ennuyeuse pour les clients et nous voulons nous excuser pour cet inconvénient.’

Qu’est-ce qui bloque ?

Ce n’est pas la première fois que Coca-Cola est confronté à une grande chaîne de magasins alimentaires. La marque est aussi en conflit depuis plusieurs semaines avec Intermarché en France et Edeka en Allemagne. En fait, Coca-Cola est en pleine renégociation des prix au niveau local et international. Et cela se fait via le groupe d’achat Agecore.

Concernant Colruyt, c’est la première fois avec Coca-Cola. Mais la sitiation s’est déjà présentée avec d’autres marques. La lutte des prix fait rage: récemment, les cafés Douwe Egberts ont connu la même mésaventure. Par le passé, des conflits ont vu le jour avec Nestlé ou encore Pepsi.

Colruyt veut toujours garantir les meilleurs prix. C’est son slogan. Mais les marges deviennent de plus en plus difficiles à tenir. Notamment à cause des compétiteurs low-cost qui mènent la vie dure à la chaîne de magasins flamande. Colruyt tente toujours de négocier les prix les plus bas.

En retirant les produits Coca-Cola, Colruyt veut mettre la pression sur Coca-Cola Belgium. Colruyt doit faire face à une concurrence grandissante avec Lidl, Aldi et Albert Heijn. Et l’arrivée du Néerlandais Jumbo ne devrait pas arranger les choses.

En un an, l’action Colruyt a déjà chuté de 27,50% et vaut aujourd’hui autour des 45 euros.