Cette surprenante voiture qui fait perdre à la Golf son titre de voiture la plus populaire d’Europe

Au cours du mois de juillet, la Sandero, une petite voiture à hayon du constructeur automobile Dacia, est devenue la voiture la plus vendue en Europe. Dans le même temps, les ventes totales de voitures dans la région ont chuté de 24% par rapport à juillet de l’année dernière. Cela marque la fin d’une période de quatre mois de croissance ininterrompue. C’est ce qui ressort d’un rapport du consultant Jato Dynamics, collecté sur vingt-six marchés européens.

L’étude indique qu’un total de 967.830 voitures neuves ont été vendues en Europe au cours du mois de juillet. Au cours du même mois de l’année dernière, des ventes de 1,27 million d’unités avaient été enregistrées.

Micro-puces

La Sandero arrive en tête du classement européen pour la première fois depuis son lancement il y a treize ans. La Volkswagen Golf, traditionnellement en tête du classement, chute à la deuxième place, suivie de la Toyota Yaris.

Le reste du top 10 comprend les Volkswagen Polo, Volkswagen T-Roc, Hyundai Tucson, Volkswagen T-Cross, Dacia Duster, Ford Puma et Peugeot 2008.

« Dans la plupart des pays européens, les ventes de voitures neuves ont enregistré une baisse au cours du mois de juillet », note Jato Dynamics. « L’impact de la pandémie de coronavirus a continué à peser sur la confiance des consommateurs. En outre, la pénurie mondiale de puces électroniques a affecté la disponibilité de nombreux modèles. »

En France, une baisse de 35% par rapport à juillet de l’année dernière a dû être signalée. Le Royaume-Uni et l’Espagne ont également enregistré une baisse de 30%. En Allemagne et en Italie, la contraction a été respectivement de 25% et 19%.

Hyundai et Suzuki s’en sortent mieux que la concurrence

Hyundai et Suzuki ont enregistré une hausse des ventes en juillet. La première a enregistré une augmentation de 5,5%, la seconde une hausse de 4,7%. Toutes les autres grandes marques ont connu un déclin.

Renault a dû faire état d’une baisse de 54%. Sort similaire pour Ford (46%), Nissan (37%), Peugeot (34%), Citroën (31%) et Volkswagen (19%), entre autres.

Grâce à la popularité de la Sandero, Dacia a pu limiter la contraction à 16%. La citadine du constructeur roumain s’est écoulée à 20.446 unités en juillet. C’est 6% de plus que le même mois de l’année dernière. Par rapport au mois de juillet d’il y a deux ans, on constate toutefois une baisse de 2.%.

Felipe Munoz, analyste chez Jato Research, indique que c’est son prix relativement bas qui a contribué à son succès. « Avec ce prix abordable, la voiture s’adresse à un large public », a-t-il précisé.

Pour aller plus loin:

Plus
Lire plus...
Marchés