Cette action du secteur des énergies renouvelables va grimper de plus de 150 %, selon le Credit Suisse

Le secteur des énergies renouvelables est sur le point d’être bouleversé par diverses innovations. Et ces mises à jour technologiques vont accroître la demande mondiale d’énergie verte au cours de la prochaine décennie, selon les analystes de la banque Crédit Suisse. Le fournisseur suisse de services financiers a sélectionné six actions du secteur à surveiller. Parmi la sélection, qui a été reprise par le site d’affaires CNBC, figure un titre qui « pourrait augmenter de plus de 150 % ».

Les innovations rendront les énergies renouvelables « plus économiques, plus efficaces et plus disponibles ». C’est ce qu’ont déclaré les analystes de Crédit Suisse, dirigés par Alex Liu, dans une note datée du 4 janvier.

« Ces perturbations réduiront le coût de l’énergie solaire et éolienne de 33 % et 25 % respectivement d’ici 2025, alors que les installations solaires et éoliennes mondiales doubleront au cours de la même période », indique le rapport.

Bien que les innovations se produisent souvent à la marge et peuvent saper le pouvoir des leaders, la banque estime que les grands noms du secteur continueront à en profiter : « Le marché n’a pas encore pleinement intégré la résilience et la force des leaders existants dans le prochain cycle d’innovation. La demande et la croissance des innovations doivent continuer à être intégrées dans les prix », a déclaré M. Liu.

« Suiveurs solaires »

FTC Solar, basé au Texas, est l’un des favoris du Crédit Suisse dans le secteur de l’énergie solaire.

  • L’entreprise produit des suiveurs solaires, une technologie qui permet aux panneaux solaires montés au sol de changer lentement de position afin d’être toujours au soleil.
  • Les suiveurs solaires appartiennent à un sous-marché dont la croissance est plus rapide que celle de l’ensemble du marché solaire mondial.
  • Selon M. Liu, l’entreprise dispose également d’une visibilité sur ses revenus cette année grâce à un « solide carnet de commandes » et à un bilan sain.
  • La banque a un objectif de cours de 18 dollars pour l’action. Il s’agit d’une augmentation monstrueuse de 157 % par rapport au prix de clôture de 7 dollars le 4 janvier.

L’expansion de capacité la plus rapide du secteur

Le fabricant chinois de cellules solaires Tongwei figure également sur la liste de la banque.

  • L’entreprise connaît l’expansion de capacité la plus rapide du secteur et devrait gagner davantage de parts de marché à long terme, a déclaré M. Liu.
  • Le Crédit Suisse prévoit également une « rentabilité élevée » pour la société cette année.
  • La banque a un objectif de cours de 75 yuans chinois pour le titre. Cela représente une augmentation implicite de 74 % par rapport au cours de clôture d’environ 43 yuans chinois le 4 janvier.

« Intégration verticale en cours »

L’institution financière suisse a également désigné la société chinoise d’énergie solaire Longi Green Energy comme un « bénéficiaire majeur » de la reprise de la demande.

  • Longi est un fabricant de panneaux solaires.
  • M. Liu s’attend à ce que la demande de produits solaires reprenne au début du mois de février grâce à une offre accrue de polysilicium, une matière première essentielle pour les cellules solaires, et à de nouvelles baisses de prix des modules.
  • M. Liu a ajouté que la société est également bien placée pour compenser les pressions sur les marges de ses pairs grâce à « son intégration verticale continue ».
  • La banque a un objectif de cours de 130 yuans chinois (20,50 dollars) pour le titre. Cela représente une hausse potentielle de 53 % par rapport au cours de clôture d’environ 85 yuans chinois le 4 janvier.

L’énergie éolienne italienne

L’entreprise énergétique italienne Enel est l’un des favoris du Crédit Suisse en matière d’énergie éolienne.

  • La banque souligne le nombre « important » de projets en cours de réalisation dans l’entreprise, ce qui donne une bonne idée des objectifs de croissance de l’entreprise.
  • L’intégration verticale permettrait également de presque tripler les marges de l’entreprise au cours des dix prochaines années, estime M. Liu.
  • L’objectif de cours de 9,20 euros du Crédit suisse pour l’action implique une hausse potentielle de 31 % par rapport au cours de clôture de l’action d’environ 7 euros le 4 janvier.

Un autre service public européen sur lequel la banque est positive est l’EDP du Portugal. Cette société « est en passe de générer un revenu total de 8 milliards d’euros d’ici 2025 », indique-t-elle.

La dernière action solaire évaluée par le Crédit suisse est Shoals Technologies, cotée au Nasdaq.


Avertissement : Ces informations ne constituent pas un conseil en investissement de la part de Business AM, mais sont purement informatives.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20