C’est parti pour 3 jours de grève chez Germanwings

Les membres d’équipage de la compagnie aérienne allemande Germanwings ont entamé une grève de trois jours à minuit dimanche. Ceci marque le début d’une vague de contestation sociale qui pourrait avoir une influence sur pas moins de 180 vols en période de réveillon.

Eurowings, une filiale de Lufthansa, opère les vols d’Eurowings, environ 30 appareils Eurowings sur une flotte de 140 appartiennent à Germanwings.

Par conséquent, environ 15% des vols Eurowings seront affectés par la grève, selon une porte-parole contactée par l’agence DPA. ‘Sur les 1.200 vols prévus durant la grève, un millier seront opérés’, a-t-elle indiqué.

La majeure partie des vols concernés sont domestiques en Allemagne mais certains relient aussi l’Autriche et la Suisse.

Trois jours seulement?

Samedi, la grève du syndicat allemand du personnel de cabine UFO avait été maintenue, malgré des concessions faites par la direction de la compagnie aérienne. La proposition en dernière minute de Germanwings ne mérite pas de revoir l’appel à la grève, a indiqué UFO à ses membres.

‘Aujourd’hui nous avons dit une fois de plus à Germanwings, à leur demande, ce qu’il faudrait pour que la grève soir annulée’, a indiqué le syndicat dans un courrier à ses membres consulté par l’agence allemande dpa.

Il indiquait également que les grèves pourraient durer plus longtemps: ‘(…) Nous craignons que trois jours ne soient pas suffisants.’

Le syndicat expliquait encore avoir posé des demandes claires, auxquelles la compagnie a seulement répondu par ‘un communiqué de presse polémique’.

Eurowings, pour qui Germanwings opère des vols, a indiqué samedi que la compagnie avait offert d’accéder à une demande centrale d’UFO sur les temps partiels, raison officielle de la grève. Selon Germanwings, la grève annoncée n’a donc plus réellement de base revendicative.

Plus
Lire plus...
Marchés