Cathie Wood achète ses toutes premières actions de General Motors, au détriment de Tesla – que se passe-t-il chez Ark?

La célèbre investisseuse Cathie Wood s’est débarrassée d’actions de Tesla, tout en achetant des actions de General Motors. La voiture autonome de GM, Cruise, semble désormais lui paraître intéressante pour développer un système de taxis autonomes. Plus intéressante que les plans de Tesla en la matière?

Cathie Wood est une grande fan de Tesla, le plus gros actif dans le portefeuille de sa société d’investissement Ark Invest, et le seul actif qui ralentit encore la chute de ses fonds négociés en bourse (ETF). Au vu de cette prédilection, un mouvement surprenant les marchés s’est produit dans ses portefeuilles. Lundi, Cathie Wood s’est débarrassée de 15.862 actions de Tesla, pour un montant de 12,7 millions de dollars. Dans le même temps, elle a acheté, pour la première fois, des actions du rival General Motors. 158.187 actions pour être exact, pour un peu plus de 6 millions de dollars, rapporte The Streets.

Une annonce en effet étonnante, car la stratégie d’investissement de Cathie Wood est de miser sur les « technologies disruptives de demain », comme elle aime les appeler. Ce qui la pousse généralement à fuir les marques centenaires comme GM. Une annonce encore plus étonnante en sachant que fin avril, Ark annonçait encore que l’action de Tesla allait exploser pour atteindre 4.600 dollars d’ici 2026, grâce à un service de taxis autonomes.

Robotaxi

Mais ce service de taxis autonomes, aussi appelés robotaxis, pourrait être ce qui fait que Cathie Wood va voir « en face ». Cruise, un véhicule autonome, appartient notamment à GM. Cette voiturette carrée aurait donc le potentiel pour remplir la flotte d’un tel service. Sur la côte ouest des Etats-Unis, quelques taxis de la marque circulent déjà. Le véhicule ne date pas d’hier, mais Cathie Wood semble désormais lui donner plus de crédit. En tout cas, elle a ajouté les actions à son ETF spécialisé sur les technologies autonomes, ARK Autonomous Technology and Robotics.

Auparavant, Cathie Wood avait cependant maintes fois critiqué GM. Surtout lorsque la marque, jusque-là concentrée sur les véhicules à moteurs thermiques, avait annoncé vouloir entièrement passer à l’électrique, elle trouvait le rallye boursier provoqué par l’annonce « ridicule », et que ce passage pourrait produire la faillite de la marque, rappelle Yahoo Finance.

Mais plus tard, elle a rencontré la directrice de GM. « Je suis fascinée par la façon dont Mary Barra est en train de faire tourner ce navire et se concentre sur l’automatisation et Cruise », a-t-elle ensuite déclaré à Yahoo.

L’adoubement de GM

Peut-on en déduire un désamour soudain pour Tesla? Probablement pas. Il arrive régulièrement que Cathie Wood vend ou rachète des actions. Soit pour profiter des hausses ou des baisses pour engranger quelques liquidités, soit pour faire en sorte que les actions de Tesla ne prenne pas trop d’espace dans les portefeuilles, dont ils représentent environ 10% en tout, lorsqu’elle vend d’autres actions par exemple. Mais ce premier achat d’actions de GM est effectivement une nouvelle étonnante, affirme aussi Barrons.

« L’achat de GM semble être une victoire pour le constructeur automobile traditionnel. C’est la reconnaissance par un fonds axé sur la technologie et les perturbations qu’il fait quelque chose de bien », écrit le média spécialisé dans une analyse. Dans l’ETF consacré à la technologie autonome, GM représente désormais 0,5% de la valeur totale (1,2 milliards de dollars), et Tesla y représente un peu moins de 10%.

Au final, Cruise comme Tesla travaillent tous deux sur la conduite autonome – une technologie qui de ce jour n’existe pas encore en tant que telle. En achetant des actions de l’un, tout en se débarrassant d’actions de l’autre, Cathie Wood pourrait alors surtout provoquer une chose : monter la concurrence, dans la bataille pour arriver à déployer de véritables véhicules autonomes, d’un cran. L’investisseuse est souvent vue comme un oracle des technologies de demain, et ses choix peuvent motiver les achats d’autres investisseurs. Il est sûr que le premier qui aura mis sur pied un vrai service de robotaxis sera couronné de sa grâce. Dans cette optique, il sera intéressant d’observer les prochains mouvements dans ses portefeuilles d’actions.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20