Elon Musk dévoile la date de lancement du robotaxi de Tesla, sans volant ni pédales: « Moins cher qu’un ticket de bus »

Lors de la conférence téléphonique qui a suivi la publication des résultats du premier trimestre de Tesla, Elon Musk a eu quelques mots à l’égard du fameux robotaxi que développent ses équipes. D’après lui, l’autonomie hautement avancée du véhicule ne sera pas son seul atout.

Dans la nuit de mercredi à jeudi, Tesla a annoncé ses résultats pour le premier trimestre de l’année. Avec près de 18,8 milliards de dollars, le chiffre d’affaires dépasse les estimations, qui étaient de 17,9 milliards. Sur le plan du bénéfice ajusté avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement (EBITDA), Tesla se situe à 5,02 milliards de dollars.

De solides performances qui ont valu à l’entreprise d’Elon Musk de progresser de 7% à Wall Street ce jeudi lors de la séance de pré-marché.

Présentation dans un an, début de la production en série dans deux

Après la publication des résultats, Elon Musk a donné sa traditionnelle conférence téléphonique. L’occasion pour lui de dire quelques mots au sujet du très attendu robotaxi de Tesla, autour duquel une bonne part de mystère continue de planer.

D’une part, le patron de Tesla a donné des précisions sur le calendrier. Jusqu’à présent, les médias spécialisés avaient estimé que le véhicule pourrait être prêt pour 2024. Une échéance que Musk a confirmée, ajoutant que Tesla sera même déjà en mesure d’en lancer la production en série.

Quant à la présentation du robotaxi, elle interviendra « probablement » l’an prochain, rapporte Electrek.

« Optimisé pour atteindre le coût le plus bas »

Musk a aussi expliqué ce dont tout le monde se doutait déjà: le robotaxi n’aura ni volant ni pédales. Il sera donc « hautement optimisé pour l’autonomie », a-t-il déclaré. On n’en attendait pas moins.

Il fait peu de doutes que les fans de Tesla se rueront sur le véhicule une fois qu’il sera disponible. Les simples curieux aussi, la renommée de l’entreprise et l’expérience innovante qu’elle proposera étant deux atouts de poids.

Mais Musk ne compte pas se reposer sur ces seuls attraits. Il veut aussi – et pour le coup, Tesla va faire un pas dans une direction où elle ne s’est jusqu’ici pas encore vraiment engagée, le modèle le moins cher oscillant entre 35.000 et 40.000 dollars en fonction des bonus – que le service soit abordable. Réellement. Ainsi, le robotaxi est « fondamentalement optimisé pour atteindre un coût par mile ou par kilomètre le plus bas possible », a-t-il assuré.

L’homme le plus riche du monde a ajouté que le robotaxi aura un coût par kilomètre inférieur à celui d’un ticket de bus. Il n’en a pas dit d’avantage mais, comme le rappelle Frandroid, en 2019, il avait avancé un prix de 18 centimes de dollars par mile (1,6 kilomètre).

Grâce à cette tactique, Musk a confié miser sur le fait que son robotaxi deviendra l’un des « moteurs de croissance de Tesla ». Plus tôt cette semaine, la célèbre investisseuse Cathie Wood a estimé que ce service de taxis autonomes pourrait faire… quadrupler l’action de Tesla d’ici à 2026.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20