Français et Allemands se rabibochent, les voilà prêts à relancer le Système de combat aérien du futur: « Il n’y a pas d’alternative »

Après des mois de tergiversations, la France, avec Dassault, et l’Allemagne, avec Airbus Defence and Space, se préparent à donner leur feu vert à la construction d’un démonstrateur de vol de l’avion de chasse du Scaf, le Système de combat aérien du futur.

Pourquoi est-ce important ?

Lancé par l'Allemagne et la France en 2017, le Scaf doit permettre à l'Europe de s'affranchir de sa dépendance aux États-Unis sur le plan militaire. Le projet n'inclut pas seulement un nouvel avion de chasse typiquement européen (le NGF, New generation fighter). Il s’agit aussi de tout un système d’armes, qui permettra d’interconnecter les différents avions de chasse et drones utilisés par les armées européennes afin de les rendre plus aptes à opérer ensemble. S'il venait à se conclure, il pourrait devenir le premier vrai programme de défense commun à l’échelle de l’UE.

Dans l'actu : la fumée blanche n'avait plus été si proche depuis longtemps.

  • Ces derniers jours, plusieurs éléments laissent à penser que les dissensions de ces derniers mois autour du Scaf sont en passe d'être effacées.

Le détail : construction d'un démonstrateur de vol en vue.

  • Partage de la propriété intellectuelle, répartition du travail, spécifications de l'avion : Dassault et Airbus s'écharpaient sur de nombreux points.
  • Les récentes tensions au niveau gé
Cet article premium est réservé aux abonnés
Devenez un abonné et obtenez un accès immédiat et illimité à tous les articles. Maintenant à partir de 1,99€/mois.

Oui, je veux avoir accès à tous les articles premium
Peut être annulé à tout moment
Déjà abonné ? Connectez-vous .
Plus d'articles Premium
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20