Avec des vols de 10 km, Elon Musk fait pire que la « terroriste du climat » Kylie Jenner, mais il y a une explication « rationnelle » à cela

La semaine dernière, les vols « express » du jet privé de Kylie Jenner ont fait couler beaucoup d’encre. Il apparaît toutefois que l’influenceuse est loin d’être la seule star à faire voler son avion sur de toutes petites distances. Elon Musk est aussi un habitué du genre, et il fait même bien pire.

En quelques mois, Jack Sweeney, un étudiant américain, s’est fait une petite notoriété. Puisant dans des données publiques, le jeune homme s’est mis à traquer les vols des célébrités à bord de leur jet privé et à les publier sur Twitter. Actuellement, il suit une trentaine de jets appartenant à des célébrités.

Parmi les personnalités « traquées » par Jack Sweeney, on retrouve Kylie Jenner. Le 15 juillet dernier, il a révélé que son jet avait effectué un vol d’une soixantaine de kilomètres entre la ville californienne de Camarillo et Van Nuys, un quartier de Los Angeles. Le vol a duré moins de 20 minutes.

La semaine dernière, Kylie Jenner a publié sur Instagram une photo avec son compagnon, le rappeur Travis Scott, posant devant leur jet respectif. « Tu veux prendre le mien ou le tien ? », a-t-elle commenté. De quoi provoquer de vives réactions sur les réseaux sociaux. De « terroriste du climat » à « criminelle à temps plein », les noms d’oiseau ont fusé.

Le jet de Musk fait encore plus court

Interrogé par CNBC, Jack Sweeney a indiqué ne pas avoir été surpris par le tollé suscité. En revanche, il a rappelé que le jet privé d’Elon Musk avait déjà effectué des vols encore plus courts, sans que cela ne provoque autant de remous.

D’après les données collectées par l’étudiant, le jet de l’homme le plus riche du monde a ainsi déjà fait des vols d’à peine 10 kilomètres, entre l’aéroport international de Los Angeles et l’aéroport de Hawthorne, lui aussi situé dans la Cité des Anges.

Bien que cela ne change rien aux émissions provoquées par ces vols ultra-rapides, Jack Sweeney veut y apporter une explication. Dans la plupart des cas – que ce soit pour Kylie Jener, Elon Musk ou d’autres célébrités -, il s’agirait en fait de vols effectués à vide, dans le simple but de garer les jets.

Rappelons que les activités du jeune homme ont déjà fait sortir Musk de ses gonds. En début d’année, ce dernier l’a contacté personnellement pour qu’il arrête de traquer ses déplacements, évoquant sa peur « d’être abattu par un cinglé ». Il lui a aussi proposé 5.000 dollars. Ce que Jack Sweeney a refusé, fixant son prix à 50.000 dollars. Trop pour Elon Musk, qui continue donc d’être suivi par l’étudiant, au même titre qu’un nombre grandissant de milliardaires.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20