Elon Musk a choisi de snober l’étudiant qui traque son jet: grand mal lui en a pris, car le jeune homme a désormais une autre idée en tête

La semaine dernière, de nombreux médias ont rapporté l’histoire de Jack Sweeney, un Américain de 19 ans qui a créé un compte Twitter permettant de suivre tous les mouvements du jet privé d’Elon Musk. En souhaitant le faire taire, le milliardaire a braqué les projecteurs sur lui. Et visiblement, c’est loin d’être fini.

L’histoire de Jack Sweeney a été reprise par les médias du monde entier lorsqu’ils ont appris qu’Elon Musk avait personnellement contacté l’étudiant pour lui demander de mettre fin à son activité. Il lui en a d’abord fait la demande par lettre, lui confiant ne pas aimer « l’idée d’être abattu par un cinglé » qui aurait appris où il se trouve grâce à l’outil du jeune Américain.

La lettre est restée sans réponse. Le patron de Tesla lui a ensuite proposé 5.000 dollars: ce fut un refus également.

En échange, Jack Sweeney a demandé à Elon Musk de lui donner 50.000 dollars ou de lui offrir un stage chez Tesla. Audacieux mais a priori pas insensé, lorsque l’on s’adresse à l’homme le plus riche du monde. Mais visiblement, ça n’a pas marché. Elon Musk a répondu au jeune Américain… en le bloquant sur les réseaux sociaux.

Jack Sweeney a lancé @ElonJet en juin 2020.

Il crée son entreprise, avec Jeff Bezos et Bill Gates en ligne de mire

La démarche d’Elon Musk, loin de décourager Jack Sweeney, l’a poussé à aller encore plus loin. Interrogé par Bloomberg, il a annoncé son intention de créer sa propre entreprise, nommée Ground Control. Il s’agira de continuer à suivre les activités de l’avion privé d’Elon Musk, mais aussi celles des jets d’autres célèbres milliardaires tels que Jeff Bezos et Bill Gates.

« Les entreprises qui font du suivi de vol ont des millions de revenus par an », a déclaré celui qui est étudiant en technologies de l’information et de la communication à l’Université de Floride centrale. « Rien qu’une petite part de ce qu’elles font serait un bon revenu pour moi ».

Le média américain souligne que cela pourrait devenir une activité lucrative, dans la mesure où les services de renseignements sur l’aviation privée et d’affaires commencent à avoir de plus en plus de succès. Des personnes seraient prêtes à payer pour obtenir ces données, susceptibles d’offrir des indices sur l’activité commerciale d’une entreprise, ainsi que ses potentielles fusions ou acquisitions. Bien plus que de la simple curiosité, donc.

Notons toutefois que s’il souhaite vraiment gagner de l’argent, Jack Sweeney devra se montrer plus intelligent qu’Elon Musk et les autres richissimes hommes d’affaires qu’il a dans le viseur. En effet, le patron de SpaceX a déjà réussir à faire déjouer les plans de l’étudiant, en envoyant son avion à un endroit différent de celui où il se trouvait réellement. « Je peux suivre l’avion, pas savoir qui est à bord », a reconnu le jeune homme.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20