Aucun survivant au crash d’un Boeing à l’aéroport de Téhéran

Un Boeing 737 ukrainien s’est écrasé ce matin à Téhéran. Le bilan pourrait s’élever jusqu’à 180 victimes.

L’avion s’est écrasé juste à côté de l’aeroport Imam Komheni de Téhéran, le grand aéroport international de la capitale iranienne. Il s’agit d’un Boeing 737 qui transportait des passagers à destination de Kiev, rapportent l’agence Reuters et les médias iraniens.

L’appareil aurait rencontré des problèmes techniques juste après son décollage et se serait écrasé, avant de prendre feu. Il transportait 180 personnes, passagers et membres d’équipage, tous décédés dans l’accident selon un diplomate ukrainien.

(AP Photos/Mohammad Nasiri)

Un climat tendu

L’annonce tombe dans un contexte particulier. Les tensions entre l’Iran et les USA sont à leur comble suite à l’assassinat du général Soleimani. Un mouvement de foule lors de ses funérailles a par ailleurs provoqué la mort d’une cinquantaine de personnes hier dans la ville de Kashan.

Pour Boeing ensuite, la nouvelle arrive dans un climat déjà tendu suite aux défaillances de son 747 Max, désormais cloué au sol. Les causes officielles de l’accident ne sont pas encore exactement déterminées, mais l’hypothèse d’une défaillance technique pourrait porter un nouveau coup dur au constructeur américain.

Plus
Lire plus...
Marchés