Le déconfinement se poursuit: voici toutes les nouvelles décisions prises par le Comité de concertation

Ce vendredi 20 août, les ministres du Comité de concertation se sont à nouveau réunis pour discuter de possibles assouplissements concernant le protocole sanitaire mis en place dans notre pays pour lutter contre la propagation du coronavirus. Dans les grandes lignes, le Codeco poursuit le déconfinement, avec toujours plus d’assouplissements, mais certaines règles restent tout de même en vigueur.  

Au terme de la réunion du Comité de concertation, le Premier ministre Alexander de Croo (Open Vld) a annoncé les nouvelles mesures relatives au déconfinement progressif initié en Belgique il y a de cela plusieurs semaines. Si les mesures de distanciation sociale sont toujours à l’ordre du jour, de même que le port du masque dans certains cas, le Codeco se dirige une fois de plus vers un assouplissement, et ce, malgré une (légère) hausse des contaminations. C’est notamment grâce à un haut niveau de vaccination que le Comité a pu prendre ces décisions. Le Premier ministre a indiqué que 68% de la population belge avait ainsi été complètement vaccinée.

  • Bulle: à partir du 1er septembre, il sera autorisé d’inviter un nombre non limité de personnes chez soi.
  • Horeca: fin des contraintes pour l’horeca (heures de fermeture, nombre de personnes par table, interdiction du service au bar). Le port du masque pour les membres du personnel reste d’application, de même que pour les déplacements à l’intérieur.
  • Petits et grands rassemblements: dès le mois de septembre, les restrictions concernant les rassemblements de moins de 200 personnes à l’intérieur et de 400 à l’extérieur seront levées – sauf si l’autorité locale compétence en décide autrement. Sont concernés les secteurs culturel, festif, sportif et récréatif et évènementiel. À partir du mois d’octobre, les mesures sont susceptibles d’être levées pour les rassemblements de 500 personnes en intérieur et de 750 personnes en extérieur. Au-delà de ces limites, le Covid Safe Ticket ou le port du masque et distanciation sociale devront être appliqués.
  • Shopping: l’obligation du port du masque dans les magasins et les centres commerciaux est maintenue.
  • Mariages et fêtes privées: il sera à nouveau possible de danser

Enfin, il est toujours obligatoire de porter un masque de protection dans les salles de conférences, les auditoires et les lieux de culte, de même que dans les transports en commun et les gares.

Bruxelles : des mesures spécifiques

En raison de la situation sanitaire particulière dans la capitale, des mesures spécifiques seront appliquées à Bruxelles. « La situation épidémiologique ne le permet pas. Je proposerai de mettre les assouplissements sur pause à Bruxelles. On maintient l’arrêté ministériel tel qu’il est avec les mesures que l’on connaît », a déclaré le ministre-président Rudi Vervoort (PS) au micro de Bel-RTL.

Prochaine phase : 1er octobre

Le Premier ministre a également abordé la suite du déconfinement. De nouveaux assouplissements sont prévus pour le 1er octobre, si la situation sanitaire le permet. Il est notamment question de rouvrir les discothèques et les cafés dansants sous certaines conditions. Ils devront en effet suivre des protocoles très stricts en matière de qualité de l’air, de ventilation et de capacité maximale. Des protocoles qui seront précisés ultérieurement.

Enfin, l’obligation de vaccination pour les prestataires de soins se précise, y compris pour les indépendants, secteur ambulatoire et établissements de soin. Une décision est attendue à la mi-septembre.

Plus
Lire plus...
Marchés