Au Portugal, votre patron ne peut pas vous envoyer d’émail en dehors des heures de bureau et vous paye votre facture d’énergie en télétravail

Certains patrons sont plus insistants que d’autres et empiètent sur la vie privée de leurs employés. C’est désormais une pratique illégale au Portugal.

Cette décision a été écrite noir sur blanc dans une loi entrée en vigueur ce lundi. « L’employeur doit respecter la vie privée du travailleur ». Cela vaut aussi bien pour les coups de téléphones que pour les messages et les emails. Plus question d’interrompre les temps de repos ou le temps familial des employés. Toute infraction à cette loi peut entraîner une amende.

Télétravail

Cette loi encourage et encadre aussi le télétravail, devenu monnaie courante suite à la crise sanitaire. Tout employé a désormais un droit à télétravailler. En outre, l’employeur est prié de lui fournir le matériel nécessaire pour le faire. Et il est poussé à rembourser les dépenses supplémentaires telles que les factures de gaz et d’électricité des employés.

Le Portugal a saisi la crise sanitaire comme une opportunité pour booster son marché du travail. Le pays a très vite tenté d’attirer les nomades numériques, ces travailleurs à distance qui ne sont sont plus ancrés chez eux mais préfèrent bénéficier d’un climat agréable pour travailler. Le Portugal a certainement des atouts en la matière.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20