Après la série, voici la cryptomonnaie « Squid Game » et son tournoi « réel », suspectés d’être une arnaque

Le cours de la cryptomonnaie Squid Game, lancée le 20 octobre dernier, vient de gagner 2.400% en seulement 24h. Or celle-ci se présente comme la devise d’un véritable tournoi de jeux d’enfants détournés sur lesquels des joueurs peuvent miser, directement inspiré de la série et qui se tiendrait courant novembre. Sans décès à la clef pour les perdants, apparemment. Mais la prudence s’impose car le jeton n’est pas échangeable et les bourses d’échange de crypto alertent à la possible arnaque.

Ça n’est pas la première cryptomonnaie issue d’un phénomène culturel détourné ou autre mème, et certainement pas la dernière ; on songe d’emblée au Dogecoin et à Shiba Inu, qui se talonnent réciproquement dans les classements, et il y en a bien d’autres plus anecdotiques. Mais celle-ci, quand même, dénote : voici SQUID, la crypto dédiée à l’emblématique série sud-coréenne Squid Game. Et celle-ci vient de faire un fort notable bond en avant de 2.400% en 24h. Le taux du SQUID est, à l’heure d’écrire ces lignes, fixé à 2,22 dollars, avec une capitalisation sur le marché de plus de 174 millions.

Un Battle Royale en vrai, ou presque

Tout le monde connait déjà le synopsis de la série : 456 personnes, qui ont toutes des difficultés financières dans la vie, sont invitées à prendre part à une mystérieuse compétition de survie. Participant à une série de jeux traditionnels pour enfants mais avec des rebondissements mortels, elles risquent leur vie pour concourir pour un prix de 45,6 milliards de wons, soit environ 32 millions d’euros. Une nouvelle variante du concept initié par le film japonais Battle Royale, sorti en 2000 et qui a depuis donné son nom au genre, tout média confondu. Mais dans le cas de Squid Game il s’agit d’un des plus grands succès du diffuseur Netflix : Squid Game a dominé, en l’espace de 10 jours, le top 10 de la plateforme dans 90 pays.

Un succès qui, forcément, attire les produits dérivés plus ou moins légitimes, mais cette cryptomonnaie fait fort, car elle promet un véritable tournoi inspiré de la série, et qui se tiendrait au courant du mois de novembre. Il s’agirait d’une plateforme en ligne de type pay-to-play, mais en cryptomonnaie. Plus il y a de participants plus la mise augmente, et donc le montant du prix qui reviendra au gagnant.

Du vrai argent en jeu : le vôtre

Quant aux jeux en question, ils sont directement inspirés de la série, comme le détaille le manifeste du SQUID, bien qu’adaptés pour pouvoir se jouer en ligne. Nuance de taille : le texte promet qu’il n’y aura apparemment (sic) pas de conséquences mortelles pour les joueurs. Ceux-ci devront payer un prix prédéfini en SQUID pour participer à chaque partie, et certains tours exigent également que les utilisateurs achètent un NFT personnalisé, disponible à la vente et représentant des personnages de la série.

Véritable expérience sociale inspirée de la pop culture, ou simple opportunisme marketing ? Difficile à dire, d’autant que les arnaques vaguement basées sur le thème de Squid Game se sont multipliées ces derniers temps pour surfer sur l’engouement de la série. En tout cas, CoinMarketCap a publié un avertissement, indiquant qu’il a reçu « de multiples rapports » selon lesquels les utilisateurs ne sont pas en mesure de vendre ce jeton sur Pancakeswap, une bourse d’échanges décentralisés populaire. La raison pour laquelle certains utilisateurs ne parviennent pas à vendre leurs jetons n’est pas claire, mais le manifeste de la crypto Squid Game évoque une technologie anti-dumping qui empêcherait les gens de vendre leurs pièces si certaines conditions ne sont pas remplies. Un appel à la prudence est donc nécessaire. Des jeux innocents en apparence peuvent cacher un piège.

Plus
My following

Analyse boursière: Berenberg augmente l’objectif de cours pour Greenyard

08/12/2021 06:38

(ABM FN) Berenberg a augmenté l’objectif de cours pour Greenyard de 10,50 à 11,00 euros avec une recommandation Conserver inchangée. C’est ce qui ressort d’un rapport de l’analyste Fraser Donlon. 

Le groupe de Sint-Katelijne-Waver a revu ses perspectives à la hausse, visant un chiffre d’affaires de 5 milliards d’euros d’ici l’année fiscale 2024/2025 avec un EBITDA  ajusté entre 200 et 210 millions d’euros. 

Lire plus...
Marchés
Lire plus...
Marchés
My following
Marchés
BEL20