Amazon interdit les produits sponsorisés liés à la politique, sans succès

Amazon-CEO Jeff Bezos. – EPA

Amazon, comme de Twitter, Spotify ou Snapchat, tente de réglementer les publicités pour des produits avec un message politique. Mais des produits sponsorisés à l’effigie de Trump, Bernies Sanders ou Michael Bloomberg sont encore bien présents sur la plateforme.

Le règlement d’Amazon semble interdire toute publicité pour des produits avec ‘un contenu lié aux campagnes politiques, aux élections, aux questions politiques du débat public, qui se positionne pour ou contre un politicien ou un parti politique ou qui attaque personnellement une personnalité politique’. Mais dans les faits, il n’est pas difficile de retrouver des produits sponsorisés liés à la politique sur la plateforme américaine. Il suffit de noter ‘Trump 2020’ dans la barre de recherche pour tomber sur des produits sponsorisés.

Ce n’est pas forcément évident, mais les produits sponsorisés sont des publicités. Les annonceurs payent pour être mis en avant lorsque certains mots-clefs sont recherchés. Ainsi, lorsque vous faites une recherche sur Amazon, le site vous propose d’abord des produits sponsorisés avant de vous proposer les articles les plus pertinents.

Une réglementation nébuleuse

Selon une enquête de CNBC, Amazon semble éprouver des difficultés à gérer ses contenus sponsorisés. Le média américain donne l’exemple d’un refus d’Amazon de sponsoriser un produit estampillé Trump. Cette décision est en accord avec le règlement. Dans son mail de refus, Amazon tient à expliquer pourquoi certains produits du même genre sont toujours sponsorisés. ‘Ces annonces ont été approuvées avant le changement de directives publicitaires et notre équipe interne vérifie les annonces et suspend les publicités [non conformes]’. Il précise: ‘comme il y a tellement d’annonces sur notre site web, cela prend du temps’.

Cependant, peu de temps après, la porte-parole annonce que certaines informations de ce mail sont incorrectes et que leurs ‘politiques de longues date n’ont pas changé’. L’annonce bloquée pourrait donc être acceptée. Ces deux discours se contredisent complètement et sont un parfait exemple du brouillard qui entoure la politique générale d’Amazon sur les produits sponsorisés.

En mai 2019, la compagnie avait déjà connu un problème similaire. D’un côté, Amazon bloquait certaines annonces pour le caractère religieux. Et de l’autre, un porte-parole de la firme annonçait qu’aucune réglementation de ce style n’était en vigueur sur leur site et que l’équipe allait être recadrée.

Lire aussi: ‘Amazon menace de licencier ses employés qui dénoncent la politique climatique’