Airbnb sponsor des JO 2024 à Paris où il est critiqué

Airbnb sera l’un des principaux sponsors des Jeux Olympiques 2024 qui se tiendront à Paris. L’entreprise de location américaine espère se racheter une image après plusieurs controverses.

Airbnb sera l’un des principaux sponsors des Jeux Olympiques 2024 qui se tiendront à Paris. L’entreprise de location américaine espère se racheter une image après plusieurs controverses. 

C’est le jackpot pour Airbnb. La plateforme de location de logements entre particuliers a glané la place de l’un des premiers sponsors des JO 2024 à Paris. L’accord s’étend au total sur 5 éditions, à commencer par celle de Tokyo en été 2020 puis Pékin en hiver 2022, Milan-Cortina en hiver 2026 et Los Angeles en été 2028, comme l’a indiqué l’entreprise dans un communiqué lundi.

Si Airbnb a tenu à remporter cet accord en or, ce n’est pas par hasard. L’entreprise essaye de se racheter une réputation suite à ses démêlées avec la Ville de Paris. Ou à lui faire un beau bras d’honneur, ça reste à déterminer.

Attaqué en justice par la mairie de Paris

Le géant américain s’oppose en effet sur plusieurs points à la capitale française. La mairie de Paris a commencé par assigner Airbnb en justice en février, après avoir recensé 1.000 annonces illégales sur la plateforme. Celle-ci risque alors une amende de 12,5 millions d’euros.

Et puis c’est tout le secteur de l’hôtellerie que le groupe de location s’est mis à dos. Il ne voit pas d’un bon œil la concurrence d’Airbnb et l’accuse de payer chaque fois moins d’impôts. En 2018, l’entreprise a en effet payé “seulement” 148.138 euros d’impôts, soit 8% de moins que l’année précédente.

Il est donc temps d’améliorer son image, et quoi de mieux pour cela que de s’associer au prestigieux CIO des Jeux Olympiques. « La mission d’Airbnb est de créer un monde où n’importe qui peut se sentir chez soi n’importe où, et nous sommes fiers que l’esprit olympique soit diffusé au sein de notre communauté », déclare Joe Gebbia, le co-fondateur d’Airbnb.

Airbnb vérifiera les informations de ses locations

Cette annonce fait suite à la décision d’Airbnb de vérifier l’exactitude des informations concernant la totalité des 7 millions de locations proposées sur son site d’ici fin 2020. La fusillade qui a fait 5 morts dans une maison louée en Californie lors d’une fête n’y est sans doute pas pour rien.

Le partenariat avec le CIO portera notamment sur l’hébergement des visiteurs et des familles d’athlètes lors des prochains JO, en se voulant respectueux de l’environnement, comme l’a indiqué le média Business Insider. Quand on vous dit qu’ils veulent redorer leur blason…