À Paris, un studio de 6 m² a été mis en vente au prix de… 134.000 euros

(Foto: https://twitter.com/faribeault)

À Paris, un studio ou plutôt une chambre de 6,5 mètres carrés dans le quatrième arrondissement est proposée pour la coquette somme de 134.000 euros (20.500 euros le mètre carré).

La superficie totale du studio, situé au 6ème étage d’un immeuble du Quai de Gesvres, est de 8,41 m².

Pour ce prix, l’acheteur peut acquérir une pièce renfermée par quatre murs blancs et munie d’un sol couleur terre cuite. Le studio est logé dans une mezzanine. Il est équipé d’une kitchenette, d’une douche, de toilettes sanibroyeur (un appareil qui permet de broyer les déchets afin de les évacuer dans des canalisations de petite taille) ainsi qu’un ascenseur qui vous emmène au 5e étage.  

L’agence immobilière espère trouver un acheteur qui souhaiterait l’acquérir pour le transformer en bureau ou en pied-à-terre dans la capitale, pour éviter de devoir séjourner dans un hôtel. C’est en tous les cas à cette fin que le propriétaire précédent avait utilisé le studio.

Si l’offre peut surprendre, elle est tout à fait légale. À Paris, il existe une règle, celle des 9 m². Mais cette règle ne s’applique que lorsqu’un bien est loué. Les propriétés peuvent être vendues à tout moment, quelle que soit leur surface. Bien qu’un décret de 2002 autorise théoriquement la location d’un bien immobilier d’une surface habitable de 20m², le règlement sanitaire parisien exige qu’au moins une pièce du bien ait une surface supérieure à 9m². 

L’agent immobilier défend son annonce par l’emplacement exceptionnel du bien. Le studio offre une vue sur le sud de la Seine et sur plusieurs monuments parisiens, dont la tour Eiffel et Notre-Dame. Les prix dans la région varient normalement entre 9.000 et 30.000 euros le mètre carré.

Paris, classée 5ème par UBS

Dans le Global Real Estate Bubble Index annuel de la banque suisse UBS, Paris se classe cinquième parmi les 25 villes du monde où l’immobilier est surévalué et où une bulle immobilière ( une hausse de la valeur des biens) est imminente.