5 chiffres pour résumer un Super Bowl pas comme les autres

55e Super Bowl 2021 (Isopix)

Ce dimanche soir s’est déroulé le 55e Super Bowl organisé par la National Football League. Les Kansas City Chiefs s’opposaient aux Tampa Bay Buccaneers, qui avaient, pour la première fois, l’avantage de jouer à domicile. L’équipe originaire de Tampa, en Floride, a mené toute la partie pour s’imposer finalement 31 à 9.

Le Super Bowl est la grande fête du football américain. Ce match oppose les gagnants des deux grandes associations du pays : l’American Football Conference (AFC) et la National Football Conference (NFC). Chaque année, les Américains arrêtent tout pour suivre ce match. Cette saison 2021 a toutefois été marquée par la pandémie. De nombreux joueurs ont été testés positifs pendant les 6 mois de compétition. Et les stades ont été vidés de leurs spectateurs pour éviter de nouvelles contaminations.

Mais s’il fallait retenir que 5 choses de cette 55e édition du Super Bowl, ce serait ces chiffres impressionnants.

7 Super Bowl

Le grand gagnant de cette édition est certainement Tom Brady. À 43 ans, le quarterback participait pour la 10e fois au Super Bowl. En offrant la victoire à son équipe, il a établi un nouveau record. Il devient le premier joueur à remporter 7 Super Bowl.

Tom Brady, 7 fois vainqueur du Super Bowl sur 10 participations (Isopix)

Cela faisait pourtant plusieurs années que les critiques le pensaient proche de la retraite. Et pourtant, en 2020, il surprend tout le monde en quittant les Patriots de la Nouvelle-Angleterre, avec qui il jouait depuis ses débuts en ligue professionnelle. Il rejoint alors les Buccaneers de Tampa Bay. Ses capacités sportives étonnent tout le monde et il mène aisément son équipe jusqu’à la finale. En lançant trois touchdown, il est élu pour la 5e fois de sa carrière ‘meilleur joueur du Super Bowl’.

255.000 dollars

Gagner un Super Bowl permet aux joueurs d’amasser un beau petit paquet d’argent. Les joueurs de l’équipe victorieuse reçoivent chacun 130.000 dollars, selon la CNBC. Les Buccaneers de Tampa Bay avaient déjà gagné 125.000 pendant leur saison. Chaque joueur inscrit pendant toute la saison – même sans avoir joué – a donc gagné 255.000 dollars en 6 mois.

Les Chiefs de Kansas City, bien qu’ils soient perdants, reçoivent tout de même 65.000 dollars pour avoir participé au Super Bowl. Les joueurs de l’équipe ont récolté, sur la saison 2020-2021, 187.000 dollars chacun.

The Weeknd et ses 7 millions de dollars

La star de la mi-temps cette année était le chanteur The Weeknd. Incontournable en 2020 avec son titre Blinding Light, le Canadien a voulu mettre le paquet pour son show. Des décors impressionnants, plusieurs dizaines de danseurs et un orchestre l’ont accompagné pendant ces 15 minutes de concert.

Pour réussir un tel show, The Weeknd a dû sortir 7 millions de dollars de sa poche, en plus des 10 millions que paient les organisateurs du Super Bowl. Mais, malgré tous ces millions investis, le chanteur n’a pas eu le succès escompté. Les spectateurs habitués à des shows beaucoup moins travaillés, mais avec des voix de talents. Rappelons notamment le spectacle offert l’année dernière par Shakira et J. Lopez qui avaient mis le feu au stade. Les nombreux figurants de The Weeknd n’ont pas non plus plu aux millions d’Américains qui se battent contre le Covid-19 et qui font leur maximum pour respecter les règles sanitaires.

25.000 spectateurs

Pandémie oblige: le Raymond James Stadium qui accueillait le Super Bowl n’a pas pu remplir toutes ses places. Habituellement, le stade peut réunir 65.857 spectateurs. Un nombre de sièges qui peut encore être étendu jusqu’à 75.000 visiteurs.

Mais cette année, pour respecter les règles de distanciation, seules 25.000 personnes ont été autorisées à vivre le match. Parmi eux, 7.500 membres du personnel hospitalier, venant des 4 coins des États-Unis, ont été invités à participer à l’événement gratuitement. Pour limiter les contaminations pendant le match, des kits composés de masques, de gel hydroalcoolique et des lingettes désinfectantes ont été distribués.

Les rues de Tampa après le Super Bowl (Isopix)

Ce rassemblement de plusieurs milliers de personnes à un même endroit n’a toutefois pas plu aux épidémiologistes qui y voyaient un risque de contamination accru. En outre, à la fin de match, plus aucune distanciation sociale n’était respectée dans les rues de Tampa.

Scène surréaliste: pour que le stade ne semble pas trop vide, des cartons représentant des fans de football ont été attachés à chaque siège libre. Il fallait tout de même payer 100 dollars pour être représenté dans le stade.

Les fans de football étaient représentés sur des panneaux en carton installés sur les places vides du stade (Isopix)

Un pari de 3,46 millions

C’est l’histoire folle d’un Texan qui a décidé de miser 3,46 millions de dollars sur les Buccaneers de Tampa Bay. Ce record montre l’importance qu’ont maintenant les applications de paris sportifs. Car oui, l’homme a simplement misé sur son équipe favorite via son smartphone. Il a dû toutefois prendre l’avion pour pouvoir le faire. En effet, au Texas, ce type de transaction n’est pas autorisée. Il s’est donc rendu à l’aéroport de Colorado Springs, dans l’État du Colorado. Là, il était autorisé à parier. Il a ensuite repris l’avion pour rentrer chez lui.

Ce petit aller-retour ne fut pas vain puisque Jim McIngvale a parié sur la bonne équipe. Il a donc remporté hier soir 2,71 millions de dollars en plus de sa mise.

7,6 millions de personnes auraient parié sur le Super Bowl, selon l’American Gaming Association, soit une augmentation de 63% par rapport à 2020.