Vous pourrez bientôt voir dans le noir grâce à vos lunettes de vue

Des scientifiques australiens et européens ont réussi à créer un filtre de vision nocturne si fin qu’il pourrait, dans les prochaines années, être intégré dans les lunettes de vision normales. Pratique si vous travaillez pendant la nuit, si vous avez peur de noir ou quand vous conduisez de nuit.

Aujourd’hui, on peut ajouter une foule de filtres dans ses lunettes pour améliorer la vue. Même les personnes qui n’ont pas de problèmes médicaux en porte pour le travail en vue d’avoir un meilleur confort grâce à un filtre de lumières bleues, produites par nos écrans.

Dans quelques années, il sera possible d’ajouter un filtre de vision nocturne. Cette nouvelle technologie est d’une précision impressionnante. Le filtre est en effet composé de cristaux nanométriques qui transforme la lumière infrarouge, invisible à l’œil nu, en lumière visible. Cette technologie est 100 fois plus fine qu’un cheveu humain, explique le chercheur principal, Dr Rocio Camacho Morales. C’est donc assez fin pour être appliqué sur des lunettes ordinaires. Il faudra seulement ajouter un minuscule laser à infrarouge.

Une révolution technologique

La création de cette technologie, qui n’en est encore qu’aux phases d’essai, est véritablement une première dans le domaine. Les lunettes à vision nocturne qui sont actuellement vendues sont imposantes et lourdes. En outre, elle demande une source d’alimentation qui va capter les infrarouges et les transformer en image numérique.

Le filtre australo-européen ne demande aucune source d’énergie, la conversion se faisant presque naturellement grâce aux petits cristaux d’arséniure de gallium. En outre, le système n’a pas besoin d’être refroidi pour éviter les interférences.

Cette nouvelle technologie est une véritable révolution qui pourrait être accessible à tous. En plus d’être pratique, elle est peu chère et facile à produire. D’ici quelques années, nous pourrions tous porter des lunettes à vision nocturne. Elles demanderont toutefois une certaine adaptation, puisque même en plein jour, nous verrions les lumières infrarouges.

Pour aller plus loin:

Plus
Lire plus...
Marchés