Vous craignez une récession ? Voici trois conseils pour investir dans cette période pleine d’incertitudes

La récession est sur toutes les bouches. Certains estiment qu’on peut y échapper, d’autres qu’elle est inévitable. Si elle se produit, elle pourrait se cantonner à quelques économies… ou toucher le monde entier. Les incertitudes sont nombreuses. Autant que les craintes.

Récession ou pas récession ? Une chose est sûre: les signaux inquiétants pour l’économie se multiplient. Avec la guerre en Ukraine, l’inflation ou encore la crise de la chaîne d’approvisionnement qui perdure, un nombre croissant d’économistes crient au loup.

Malgré tout, au milieu de cette incertitude générale, certaines valeurs sûres demeurent en matière d’investissements. Mises en évidence par les plus grandes banques américaines, elles sont regroupées en trois grands points par CNBC.

  • 1. Achetez dans ces trois secteurs

D’après Morgan Stanley, en cette période, mieux vaut miser sur des secteurs défensifs. A savoir les soins de santé, les utilities et l’immobilier. « Nous ne pensons pas que les secteurs défensifs connaîtront une grande série de performances absolues, mais ils devraient offrir une certaine protection relative », estime la banque. Plus précisément, elle invite à opter pour les secteurs de la pharmacie et de la biotechnologie, ainsi que pour les Real Estate Investment Trusts (REITs).

En général, ces valeurs offrent des dividendes et des bénéfices stables, quel que soit l’état du marché boursier global.

  • 2. Soyez patients

C’est un conseil généralement donné dans tous les contextes, mais il est encore plus pertinent en cas de risque de récession: rien ne sert de se précipiter. Il vaut mieux ralentir son rythme de réinvestissement, car les marchés baissiers peuvent durer environ un an. Aussi, autant en profiter pour diversifier ses investissements.

« Nous recommandons un plan progressif de déploiement des liquidités au cours de l’année à venir (ou plus) et de continuer à mettre l’accent sur la qualité et la défense dans le but de préserver le capital », commente Scott Wren, stratège principal des marchés mondiaux au Wells Fargo Investment Institute.

  • 3. Achetez des titres investissables (investment-grade bonds)

C’est bien plus sage que d’opter pour des obligations à haut rendement/obligations de pacotille (high-yield debt, junk bonds).

« Nous avons une préférence pour les obligations de qualité par rapport aux obligations de pacotille alors que les marchés s’enfoncent davantage dans la fin de cycle », indiquent les stratégistes de Morgan Stanley. « Nous avons constaté une surperformance soutenue de celles-ci par rapport aux junk bonds depuis novembre 2021, lorsque la Fed s’est peu à peu transformée en faucon. »


Disclaimer: cet article ne fait pas office de conseil, mais doit se lire à titre d’information. Investir comporte toujours des risques.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20