Voici les quatre traitements les plus prometteurs contre le coronavirus

Isopix

Un essai clinique européen pour quatre traitements contre le Covid-19 a été lancé ce dimanche. Il portera sur 3.200 patients, issus de sept pays, dont la Belgique. Les premiers résultats devraient être connus d’ici une quinzaine de jours.

Le remdesivir, le lopinavir en combinaison avec le ritonavir (associé ou non à l’interféron bêta) et l’hydroxychloroquine, voici les quatre molécules qui vont être testées au cours des prochaines semaines dans le cadre d’un essai clinique à grande échelle baptisé Discovery.

‘Il est prévu d’inclure 3.200 patients européens incluant la Belgique, les Pays-Bas, le Luxembourg, le Royaume-Uni, l’Allemagne et l’Espagne, et peut-être d’autres pays dont au moins 800 en France, hospitalisés pour une infection au Covid-19 dans un service de médecine ou directement en réanimation’, explique l’Inserm, l’organisme qui chapeaute la recherche médicale en France, dans un communiqué relayé par l’AFP.

L’essai clinique devrait se dérouler selon cinq modalités de traitement:

  • soins standards
  • soins standards plus remdesivir,
  • soins standards plus lopinavir et ritonavir,
  • soins standards plus lopinavir, ritonavir et interféron beta
  • soins standards plus hydroxy-chloroquine

Chloroquine

Depuis plusieurs semaines, la chloroquine est régulièrement évoquée comme une piste sérieuse de traitement contre le coronavirus. En France, le chercheur Didier Raoult affirme avoir obtenu des résultats ‘exceptionnels’ sur des patients atteints du Covid-19 grâce à un traitement à base de cette molécule. Le directeur de l’IHU Méditerranée Infection à Marseille assure que 75 % des patients traité de la sorte n’étaient plus porteurs du virus six jours plus tard.

Cependant, plusieurs voix se sont élevées dans le milieu médical pour mettre en doute les affirmations du professeur Raoult, critiquant notamment la méthode d’essai thérapeutique utilisée et le fait que celui-ci ne portait que sur 24 patients, un chiffre loin d’être représentatif.

L’essai clinique Discovery devrait permettre de déterminer avec certitude l’efficacité de cet antipaludéen utilisé depuis plusieurs décennies contre le coronavirus.

Par ailleurs, un autre essai clinique international, baptisé Solidarity, sera prochainement lancé sous l’égide de l’OMS, précise encore l’Inserm.

Lire aussi: