Voyages: voici les pays européens dans lesquels le test PCR est le plus douloureux (pour le portefeuille)

Cet été, le test PCR risque d’être un dénominateur commun pour bon nombre de voyageurs européens. Or, son prix varie fortement, allant de la gratuité à… 470 euros selon le pays dans lequel il est pratiqué. Tour d’horizon.

À l’approche des vacances d’été, de nombreuses questions demeurent en suspens autour des règles qui régiront les voyages en Europe. Toutefois, il semble d’ores et déjà acquis que de nombreux voyageurs devront se soumettre à des tests PCR au départ ou à l’arrivée pour la plupart des destinations. Des tests dont le prix varie fortement selon les pays, comme le note le site de la RTBF.

Gratuit

Seuls deux pays européens ne font actuellement pas payer le test PCR à des fins touristiques:

  • La France
  • Malte

Abordable

Avec une facture ne dépassant pas les 50 euros, la Belgique fait partie des pays dans lesquels le test PCR en vue d’un voyage peut être qualifié d’abordable. Pour rappel, le test PCR reste gratuit dans notre pays si une personne présente des symptômes du Covid-19.

En Hongrie, au Luxembourg et en Slovaquie, les tarifs s’établissent à respectivement 56, 60 et 70 euros. En Italie, il faut compter entre 55 et 112 euros ; entre 69 et 129 euros en Allemagne ; et entre 60 et 150 euros en Autriche. Dans la péninsule ibérique, les prix varient entre 75 et 120 euros. C’est donc plus qu’en Lettonie (37 euros) ou en Grèce (40 euros).

Mais le Royaume-Uni affiche des tarifs minimums encore plus bas: 20 livres (environ 23 euros). Toutefois, il s’agit là de prix cassés par les tours opérateurs qui proposent le test PCR dans leur packages…

Cher, voire très cher

Toujours chez nos voisins britanniques, il faut compter environ 120 livres, soit près de 140 euros, dans la filière classique, voire jusqu’à 230 euros dans le privé.

De leur côté, les Suisses ont droit à 5 tests gratuits tous les 30 jours… Sauf en cas de voyage où ils doivent débourser entre 123 et 140 euros.

Des prix qui ressemblent à ceux pratiqués en Pologne (entre 90 et 150 euros) ou en Scandinavie: Norvège (entre 75 et 140 euros), Suède (entre 120 et 130 euros), Finlande (entre 159 et 249 euros).

La palme du test PCR le plus cher revient au Danemark, avec un montant pouvant aller jusqu’à 470 euros. Mais pour ce prix-là, le résultat peut être obtenu en seulement 25 minutes. Douloureux, mais rapide…

À noter que des discussions autour d’une éventuelle harmonisation des prix des tests PCR au niveau de l’Union européenne sont en cours, dans le cadre du futur certificat sanitaire que l’UE entend mettre en place dans les prochaines semaines.

Pour aller plus loin:

Plus
Dernière mise à jour:
Dernière mise à jour:
Lire plus...
Marchés
BEL20