Virgin Galactic va ouvrir la vente de billets au grand public: il faudra débourser 450.000 dollars pour s’envoler dans l’espace

Plus de six mois après son vol dans l’espace réussi, Virgin Galactic s’apprête enfin à ouvrir la vente de billets au grand public. Jusqu’à présent, seule une poignée de personnes aisées avait pu se disputer pour en décrocher un.

À compter du mercredi 16 février, monsieur et madame Tout-le-monde pourront s’offrir un billet pour l’espace à bord d’un engin spatial de Virgin Galactic. Il faudra tout de même disposer d’un portefeuille bien rempli puisqu’une place à bord du transporteur VSS Unity coûte 450.000 dollars. Les intéressés devront s’acquitter de la somme de 150.000 dollars pour garantir leur siège. Ils devront ensuite payer les 300.000 dollars restant avant leur vol.

Une longue file d’attente

Si Virgin Galactic ouvre officiellement ses vols spatiaux au « grand public », le prix d’un billet pourrait en refroidir plus d’un, de même que le délai d’attente pour monter à bord d’une fusée en direction de l’espace.

Bien avant son premier vol réussi, la société a en effet vendu plusieurs centaines de billets à des investisseurs et autres personnes aisées. De nouveaux billets ont été vendus par la suite, de sorte qu’aujourd’hui, la file d’attente devrait être particulièrement longue. Il est question d’environ 700 billets déjà vendus.

Or, le fait que Virgin Galactic a été maintenue au sol pendant plusieurs mois en raison d’un défaut de fabrication constaté sur l’appareil utilisé pour les vols n’a pas aidé. Plusieurs escapades dans l’espace étaient prévues début 2022, mais en raison de ce problème – et de l’intérêt tout particulier des autorités à ce propos –, la société a finalement modifié son agenda : elle ne reprendra les vols commerciaux qu’à la fin de l’année. Difficile de savoir quand les vols « grand public » seront donc honorés.

L’annonce de la société a en tout cas eu un bel effet sur son action. Celle-ci a bondi de 11% à Wall Street.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20