Tourisme spatial: les prix de Virgin Galactic s’envolent, les tickets aussi… mais le vaisseau reste toujours bien cloué au sol

Cent personnes de plus ont acheté des billets pour les vols suborbitaux de Virgin Galactic, pour un prix plus cher que les précédents. La compagnie voudrait commencer les vols bientôt, mais travaille encore sur la sécurité. Quand aura lieu le premier vol commercial?

450.000 dollars, le prix du billet. Dans une récente ouverture de la billetterie, la compagnie Virgin Galactic, a vendu 100 places à bord de ses vols vers l’espace. Auparavant, elle avait déjà vendu 600 places, au prix de 250.000 dollars. Depuis le vol du fondateur de Virgin, Richard Branson, aux confins de l’orbite, l’entreprise a constaté un regain d’intérêt pour ce type de tourisme, a-t-elle annoncé lundi dans la publication de ses chiffres du troisième trimestre.

L’obtention des tickets demande également un acompte à hauteur de 250.000 dollars, dont 25.000 ne sont pas remboursables. Sur le quatrième trimestre, la compagnie vend également des places, et il faut payer 1.000 dollars d’acompte (remboursable) pour pouvoir montrer son intérêt à en acheter. Le but est d’atteindre mille places vendues. Après cela, la compagnie réfléchit déjà à ouvrir la billetterie à un plus large public.

Des soucis de sécurité?

Le vol de Brenson, le 12 juillet – neuf jours avant le vol de son rival dans cette course des milliardaires vers l’espace, Jeff Bezos – était largement vu comme un succès. Mais une enquête du New Yorker a montré que le vol avait, au retour, dévié de sa route initiale, et volé en dehors de la zone autorisée. L’administration américaine de l’aviation avait temporairement cloué la flotte de Virgin Galactic au sol le temps de faire son enquête. Mi-septembre, l’affaire était résolue, et la compagnie libre de revoler.

La nouvelle période de ticketing était cependant déjà ouverte avant la fin de l’enquête. La compagnie avait également déjà prévu de lancer un vol, le premier qui aurait amené des revenus, en septembre. Mais c’était sans compter sur un rappel d’un fournisseur, qui signalait un problème de sécurité dans le système de contrôle. Le vol a été retardé, et les machines inspectées.

Quelle date pour l’envol?

Les vols commerciaux ne devraient pas démarrer avant la fin de l’année 2022, le temps d’améliorer encore les machines, a annoncé l’entreprise en octobre. Le deuxième vaisseau, appelé VSS Imagine, ne devrait pas voler avant l’année 2023. Un troisième est encore en construction. Les voyageurs de la galaxie devront donc encore prendre leur mal en patience.

La Terre, elle, a ainsi encore un peu de temps pour respirer avant que cette branche du tourisme, hyper-polluante, ne se développe entièrement.

Le délai a également un effet sur les chiffres de l’entreprise: pour 2,6 millions de dollars de revenu sur le trimestre, elle a perdu 48 millions de dollars, un chiffre déjà moins élevé que les 94 millions du deuxième quadrimestre. L’entreprise affirme avoir encore un milliard de dollars en réserve, pour faire tampon le temps que les vols deviennent lucratifs.

Plus
My following

ABE : les banques européennes en meilleure forme

03/12/2021 18:03

(ABM FN) Les plus grandes banques européennes ont vu leur solvabilité, leur rentabilité et leurs liquidités augmenter. C'est ce qu'a révélé vendredi le dernier exercice de transparence de l'autorité bancaire européenne EBA.

À la fin du deuxième trimestre, le ratio CET 1 des 120 banques participantes s'élevait à 15,8 pour cent. C'est 0,8 point de pourcentage de plus qu'à la mi-2020. A pleine charge, le ratio est passé de 14,7 à 15,5 pour cent.

Lire plus...
Marchés
Lire plus...
Marchés
My following
Marchés
BEL20