En vidéo: Virgin Galactic dévoile en détails l’expérience qu’elle proposera à ses touristes spatiaux

Un mois après le premier vol de Richard Branson dans l’espace, Virgin Galactic a publié une vidéo pour donner l’eau à la bouche à ses futurs clients. L’occasion de découvrir ce que vivront les premiers touristes spatiaux de la société.

On connaît depuis déjà plusieurs mois le type d’expérience que vivront les clients de Virgin Galactic. On sait ainsi que leur vaisseau sera largué à environ 15 km d’altitude, avant de s’envoler un peu plus loin que la ligne de Kármán, la frontière imaginaire entre l’atmosphère terrestre et l’espace, située à 80,5 km au-dessus du niveau de la terre selon les normes américaines. Les touristes spatiaux pourront ensuite se détacher et évoluer quelques minutes en apesanteur, avant que leur vaisseau n’entame sa descente vers le sol.

Décollage et atterrissage similaires à ceux d’un avion de ligne

Ça, c’est ce qui est programmé en théorie. Et peut-être que ça ne tente pas encore suffisamment les potentiels clients. Dès lors, Virgin Galactic vient de concevoir une vidéo permettant d’illustrer – et d’expliquer plus en détails – le vol qu’elle proposera.

On y apprend que les sensations lors du décollage seront les mêmes que celles ressenties lorsqu’on s’envole à bord d’un avion de ligne. Le fait de faire démarrer le vaisseau via un avion porteur est à la fois un choix économique – le lancement d’une fusée étant plus coûteux en énergie – et axé vers le tourisme – ce type de décollage étant bien plus agréable pour les passagers.

Par la suite, lorsque le vaisseau se détache de l’avion, celui-ci atteint une vitesse deux à trois fois plus élevée que celle du son en vue d’atteindre l’espace. C’est à ce moment-là que les touristes verront le ciel passer progressivement du bleu au noir. Arrivé à l’altitude visée, l’appareil éteindra alors ses moteurs, laissant ses passagers détacher leur ceinture pour éprouver pendant quelques minutes la gravité zéro. Un moment lors duquel ils pourront aussi admirer la Terre vue d’en haut.

Enfin, la vidéo détaille le retour sur Terre. Pour pénétrer dans l’atmosphère, le vaisseau sera en mode « capsule », ailes repliées. En approchant du sol, il les déploiera, afin d’effectuer un atterrissage en douceur, là aussi similaire à celui d’un avion de ligne.

C’est pour l’an prochain

Si l’expérience vous intéresse, sachez Virgin Galactic vient de rouvrir récemment sa vente de billets. Il vous faudra débourser 450.000 dollars (environ 384.000 euros).

Les premiers vols touristiques sont prévus pour courant 2022. Les 600 personnes qui ont réservé leur vol lors de la vente organisée entre 2005 et 2014 – à un prix meilleur marché, bien que toujours très élevé – seront prioritaires. Sans oublier les milliers d’autres qui ont versé un acompte début 2021 pour ne pas attendre trop longtemps non plus.

Enfin, notons qu’une tombola sera bientôt organisée pour faire gagner deux billets à bord du VMS Unity. Pour y participer, il suffit de s’inscrire gratuitement ici. Il est toutefois conseillé de faire un don auprès l’association Space for Humanity, qui vise à rendre l’espace plus accessible. Plus vous serez généreux, plus vous disposerez de billets de tombola, et donc de chances de gagner.

Pour aller plus loin:

Plus
Lire plus...
Marchés