Jean Castex présente son plan: la France vise 20 millions de doses injectées d’ici mai

Jean Castex Frankrijk premier
Jean Castex. – (Isopix)

Face à une circulation du virus ‘qui a continué de progresser, mais à une vitesse moindre’, le France entend accélérer sa campagne de vaccination avec l’objectif d’atteindre les 20 millions de doses injectées d’ici la mi-mai.

Comme tous les jeudis, le Premier ministre français, Jean Castex, et le ministre de la Santé, Olivier Véran, ont fait le point sur la situation épidémiologique en France, lors d’une conférence de presse commune.

‘Nous ne sommes pas confrontés, en tout cas pas à ce stade, à une hausse exponentielle de l’épidémie, comme certains modèles le prévoyaient. La circulation du virus a continué de progresser, mais à une vitesse moindre que ce que nous pouvions craindre’, a déclaré Jean Castex, précisant que le variant anglais représente désormais plus de 60% des contaminations en France.

30 millions de personnes vaccinées d’ici l’été

L’objectif du gouvernement est d’avoir ‘vacciné au moins 20 millions de personnes’ d’ici la moitié du mois de mai, ce qui correspond à l’ensemble des plus de 50 ans. ‘D’ici l’été, nous aurons reçu suffisamment de doses pour avoir proposé la vaccination à 30 millions de personnes, soit les deux tiers de la population de plus de 18 ans’, a assuré le Premier ministre.

‘Nous en appelons à la mobilisation générale’, a-t-il encore clamé. ‘Maires, soignants, hôpitaux, tout le monde doit être sur le pont, y compris le week-end, pour vacciner aussi vite que possible. Nous sommes entrés dans une course contre-la-montre face à l’épidémie.’

À l’heure actuelle, 3,2 millions de Français ont reçu une première dose et 1,7 million d’entre eux ont déjà reçu la seconde. ‘Le nombre de contaminations chez les personnes les plus âgées est en baisse’, a par ailleurs indiqué Jean Castex, qui y voit les premiers signes de l’efficacité de la campagne de vaccination.

Nouvelles mesures

  • Trois nouveaux départements sous surveillance renforcée: les Hautes-Alpes, l’Aisne et l’Aube. Il y en a donc désormais 23.
  • Dans ces départements à risque, les grands centres commerciaux ou grandes surfaces commerciales de plus de 10.000 m2 seront fermés, et plus seulement ceux de plus de 20.000 m2, à compter de vendredi soir.
  • Dans le Pas-de-Calais, le confinement du week-end (du samedi 8h au dimanche 18h) sera désormais d’application sur tout le territoire, comme c’était déjà le cas à Dunkerque, mais aussi à Nice. Les grandes surfaces commerciales non-alimentaires de plus de 5.000 m² y seront également fermées.

Lire aussi: