Un billet pour l’espace avec Virgin Galactic ? C’est 450.000 dollars. Sauf pour une seule personne, qui vient d’en recevoir deux presque gratuitement

Depuis qu’elle a commencé à proposer des billets pour voyager dans l’espace, en 2005, Virgin Galactic n’a eu cesse d’augmenter ses tarifs. Aujourd’hui, il faut débourser 450.000 dollars pour s’en offrir un. Mais une coach sportive antiguayenne vient de recevoir deux tickets pour trois fois rien.

Le tourisme spatial est en plein boom et fait certainement rêver des millions de personnes à travers le globe. Mais pour l’instant, cela ne reste accessible qu’aux personnes prêtes à consentir à d’énormes efforts financiers. En 2005, Virgin Galactic avait commencé à proposer des billets à 200.000 dollars. Depuis, les prix ont continuellement augmenté, jusqu’à atteindre 450.000 dollars lors de la dernière ouverture de la billetterie.

Si vous avez été attentif aux derniers développements concernant Virgin Galactic, vous aurez remarqué que l’entreprise a effectué son premier vol « touristique » en juillet dernier, avec son fondateur, Richard Branson, à bord de son vaisseau SpaceShipTwo. Une autre info que vous n’auriez pas dû louper à la fin de l’été, c’était le lancement d’une tombola. Vous pouviez y participer gratuitement, et également faire un don à l’association Space for Humanity, qui vise à rendre l’espace plus accessible, afin d’avoir plus de chances de l’emporter. En jeu: deux billets pour l’espace.

900.000 dollars économisés

Cette semaine, Virgin Galactic a tiré au sort le vainqueur. Il s’agit de Keisha Schahaf, une coach de santé origine d’Antigua-et-Barbuda. Elle a déjà annoncé qu’elle ferait profiter du second billet à sa fille qui, à 17 ans, étudie l’astrophysique au Royaume-Uni.

« J’ai juste rempli le formulaire et fait ce qui était demandé, sans me rendre compte que je pourrais vraiment avoir une réponse », a-t-elle raconté à l’AFP. « C’est une opportunité géniale pour moi de me sentir en vie ».  

« Petite, j’ai toujours été fascinée par l’espace », a expliqué l’heureuse élue, racontant qu’elle était « toujours la première à acheter ses billets » pour aller voir au cinéma le dernier Star Wars ou Star Trek. « C’est tellement fascinant, c’est comme libérateur. »

Keisha Schahaf a reçu les deux tickets des mains de Richard Branson en personne, qui avait fait le voyage jusqu’à l’île d’Antigua, dans les Caraïbes, non loin de la Guadeloupe. Le don qu’elle a fait à Space For Humanity n’a pas été révélé, mais Virgin Galactic indique avoir récolté 1,7 million de dollars grâce à l’opération.

Et des années gagnées

Une bonne nouvelle n’arrive jamais seule. Si Keisha Schahaf n’a pas eu à débourser 900.000 dollars pour obtenir ces deux tickets, elle peut aussi se réjouir du fait qu’elle ne devra pas attendre bien longtemps avant de s’envoler dans l’espace. Si tout se passe bien, les premiers vols commerciaux devraient démarrer d’ici la fin de l’année prochaine. Et elle fera partie des « premiers astronautes » de Virgin Galactic.

700 billets ont déjà été écoulés. En fonction de leur position dans la file d’attente, les clients risquent de devoir patienter pendant plusieurs années. Ce qui ne sera donc pas le cas de l’heureuse élue.

Rappelons-le que l’expérience dans l’espace sera relativement courte. Le vaisseau sera largué à environ 15 km d’altitude, avant de s’envoler un peu plus loin que la ligne de Kármán, la frontière imaginaire entre l’atmosphère terrestre et l’espace, située à 80,5 km au-dessus de la surface de la Terre selon les normes américaines. Les touristes spatiaux pourront ensuite se détacher et évoluer quelques minutes en apesanteur, avant que le vaisseau n’entame sa descente vers le sol.

Plus
My following
Marchés
Lire plus...
Marchés
My following
Marchés
BEL20