Le géant TSMC enregistre un bénéfice record : en hausse de 78 %, alors que la demande en puces ralentit

Malgré ses bons résultats, TSMC réduit légèrement ses ambitions pour 2023, conscient que le ralentissement du secteur pourrait l’impacter.

L’actualité : le leader mondial des semi-conducteurs TSMC a enregistré une hausse de 78 % de son bénéfice net au cours du quatrième trimestre 2022.

  • L’entreprise taïwanaise a ainsi dépassé les prévisions des analystes (9,4 milliards de dollars) avec un bénéfice net de 9,7 milliards de dollars.
  • Son chiffre d’affaires a évidemment, lui aussi, augmenté pour atteindre 19,93 milliards de dollars, soit une hausse de 26,7 % par rapport à il y a un an.

Contexte : ces excellents résultats sont d’autant plus impressionnants étant donné le ralentissement de la demande en puces.

  • Après deux ans particulièrement tendus, la demande s’est en effet stabilisée et certains s’attendent même à une offre excédentaire, alors que l’inflation pousse les consommateurs à réduire leurs dépenses et donc, leurs achats d’appareils électroniques.
  • TSMC n’a d’ailleurs pas totalement échappé au contexte puisque son action a chuté de 27,1 % en bourse en 2022. Les investisseurs craignant que l’entreprise soit impactée par cette demande en baisse. On notera tout de même que depuis le 1er janvier, elle a grimpé de 8,5 %.

Le détail : TSMC a pu compter sur ses puces les plus avancées – et donc, les plus onéreuses – pour compenser le ralentissement de la demande.

  • Les processeurs les plus haut de gamme ont en effet connu une hausse de la demande de la part des clients du secteur automobile et de l’informatique de haute performance, notamment Apple.

Une année 2023 incertaine

Malgré ses excellents résultats, TSMC prévoit de réduire ses plans de dépenses de capital pour l’année en cours.

  • L’entreprise a également revu à la baisse ses perspectives de revenus pour le premier trimestre, avec une fourchette de 16,7 à 17,5 milliards de dollars contre 17,57 milliards de dollars un an plus tôt.
  • « Nous nous attendons à ce que l’ensemble de l’industrie baisse légèrement, mais que TSMC progresse légèrement » en 2023, a déclaré le PDG de TSMC, CC Wei. « Nous sommes convaincus que l’activité rebondira au second semestre », a-t-il ajouté lors de la présentation des résultats. Un rebond stimulé par le lancement de nouveaux produits, notamment pour des technologies telles que l’intelligence artificielle.
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20