Les marchés:
Markten inladen...

MARDI 07 JUIL

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

#StopHateforProfit: ces grandes marques qui boycottent Facebook

Logo Business AM
Business

30/06/2020 | Kathy De Schrijver | 4 min de lecture

Mark Zuckerberg - Facebook Live.

Lancé la semaine dernière, le mouvement #StopHateforProfit a pour but de pousser Facebook à réguler les contenus publiés, et ainsi supprimer les messages de haine et les fake news. Les grandes marques retirent leurs contenus sponsorisés de la plateforme et donc privent l’entreprise de Mark Zuckerberg d’une partie de ses revenus.

Des centaines de sociétés se sont jointes au mouvement. Pendant au moins tout le mois de juillet, elles ne paieront pas un centime pour faire leur publicité sur les réseaux sociaux du groupe, c’est-à-dire Facebook et Instagram.

Listes non-exhaustives des marques:

  • Adidas
  • Ben & Jerry’s
  • Best Buy
  • Birchbox
  • Clorox
  • Coca-Cola
  • Conagra
  • Denny’s
  • Diago
  • Dockers
  • Ford
  • Honda
  • HP
  • JanSport
  • Levi’s
  • Microsoft
  • Patagonia
  • Pepsi
  • Pfizer
  • Puma
  • Reebok
  • REI
  • Starbucks
  • The North Face
  • Unilever
  • Upwork
  • Vans
  • Verizon
  • Vertex

En tout, ce sont près de 200 marques qui se sont pour l’instant jointes à cette cause. Toutefois, le boycott est plus symbolique que financier, car les revenus de Facebook ne vont pas beaucoup baisser en juillet. La majeure partie des annonces sponsorisées sont payées par des PME, qui n’ont pas les moyens de faire leur publicité ailleurs que sur les réseaux sociaux.

Réaction

Le patron de Facebook, Mark Zuckerberg, s’est toujours montré clair sur la gestion du contenu sur ses plateformes: réguler le moins possible pour ne pas atteindre à la liberté d’expression. Toutefois, les mouvements Black Lives Matter et Stop Hate for Profit ont réussi à lui mettre une certaine pression éthique.

Vendredi, Mark Zuckerberg a annoncé un durcissement dans la régulation des posts sponsorisés. Les publicités jugées racistes pourront être supprimées. Des avertissements seront aussi accolés aux publications ‘problématiques’, c’est-à-dire des publications pouvant contenir de la désinformation. Une gestion du contenu assez semblable à celle déjà mise en place récemment par Twitter.

An update from our company town hall.

An update from our company town hall.

Geplaatst door Mark Zuckerberg op Vrijdag 26 juni 2020

Source: BusinessAM


Pour aller plus loin...


Logo Business AM

Business AM | Stocks

Logo Business AM

Business AM | Les + vus

Logo Business AM

Business AM | Dit, c’est dit !