Grâce à SpaceX, cette start-up japonaise a lancé sa propre mission lunaire : le tout premier alunissage commercial

Dimanche, la première mission commerciale vers la lune a été lancée par la société japonaise Ispace. 

Pourquoi est-ce important ?

La nouvelle course à l'espace est beaucoup plus dynamique que l'édition précédente, qui opposait principalement les États-Unis et l'Union soviétique. Aujourd'hui, les nations ne sont d'ailleurs plus les seules à participer. D'innombrables entreprises privées lancent également de plus en plus de missions vers l'espace céleste.

L’essentiel : le vaisseau spatial d’Ispace a été lancé à bord d’une fusée Falcon 9 de SpaceX depuis Cap Canaveral, dans l’État américain de Floride, alors que le vol avait déjà été reporté à deux reprises.

  • À bord de la mission, nommée HAKUTO-R 1, qui signifie « lapin blanc », se trouve un atterrisseur lunaire construit au Japon.
  • Après son alunissage, la sonde déploiera un rover nommé Rashid, qui a été construit aux Émirats arabes unis (EAU) et pèse environ 10 kg. Le rover prendra des photos de la lune et mènera des recherches scientifiques.
  • À bord se trouve également un petit satellite de la NASA appelé Lunar Flashlight, qui permettra de rechercher des traces de glace autour du pôle sud du corps céleste.
  • L’atterrisseur lunaire d’Ispace transporte aussi un second robot, plus petit. Il a été construit par l’agence spatiale japonaise JAXA. Celui-ci a la taille et la forme d’une orange.

Et maintenant : La mission lancée, il nous faudra patienter quelques mois.

  • L’atterrisseur lunaire mettra approximativement quatre mois à se rendre sur le corps céleste, en adoptant une trajectoire elliptique large pour économiser du carburant. 
  • Tout d’abord, le vaisseau spatial volera à une altitude d’environ 1,5 million de kilomètres (la lune se trouve à environ 384.000 kilomètres de la Terre). Cela lui prendra un mois.
  • Après cela, il obliquera vers la lune. Ce voyage prendra environ deux à trois mois. L’alunisseur se posera peut-être sur notre satellite d’ici la fin avril.

Quatrième alunissage

C’est historique car jusqu’à présent, seuls les États-Unis, l’Union soviétique (puis la Fédération de Russie) et la Chine ont réussi à envoyer un engin fonctionnel sur la surface de la lune. 

  • L’Inde et Israël ont également déjà essayé de lancer des rovers lunaires. Cependant, ces tentatives ont échoué. En outre, la tentative israélienne a aussi été entreprise par une société privée. 
  • HAKUTO ne restera pas longtemps la première mission commerciale sur la lune. Deux missions américaines seront également lancées l’année prochaine.
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20